AN 5.100
Kakudhathera Sutta
{extrait}
— Kakoudha l'aîné —

Voici divers types d'enseignants corrompus qui sont protégés par leurs disciples. Le Bouddha quant à lui est un modèle dans tous ces domaines.




Pāḷi



...

Français



...

“pañcime, moggallāna, satthāro santo saṃvijjamānā lokasmiṃ. katame pañca? idha, moggallāna, ekacco satthā aparisuddhasīlo samāno ‘parisuddhasīlomhī’ti paṭijānāti ‘parisuddhaṃ me sīlaṃ pariyodātaṃ asaṃkiliṭṭhan’ti. tamenaṃ sāvakā evaṃ jānanti: ‘ayaṃ kho bhavaṃ satthā aparisuddhasīlo samāno parisuddhasīlomhī’ti paṭijānāti ‘parisuddhaṃ me sīlaṃ pariyodātaṃ asaṃkiliṭṭhan’ti. mayañceva kho pana gihīnaṃ āroceyyāma, nāssassa manāpaṃ. yaṃ kho panassa amanāpaṃ, kathaṃ naṃ mayaṃ tena samudācareyyāma? sammannati kho pana cīvara-piṇḍapāta-senāsana-gilāna-paccaya-bhesajja-parikkhārena; yaṃ tumo karissati tumova tena paññāyissatī’ti. evarūpaṃ kho, moggallāna, satthāraṃ sāvakā sīlato rakkhanti; evarūpo ca pana satthā sāvakehi sīlato rakkhaṃ paccāsīsati.

Moggallana, on trouve dans le monde ces cinq [types d']enseignants. Quels sont ces cinq? En cela, Moggallana, un certain enseignant n'a pas une vertu purifiée mais prétend: 'J'ai une vertu purifiée', 'Ma vertu est purifiée, immaculée et sans souillure'. Ses disciples savent: 'Ce vénérable enseignant n'a pas une vertu purifiée mais prétend: "J'ai une vertu purifiée", "Ma vertu est purifiée, immaculée et sans souillure". Mais si j'en informe les gens de foyer, cela ne lui plaira pas. Et comment pourrais-je me comporter à son égard d'une manière qui ne lui plaît pas? De plus, il accepte les robes, la nourriture, les abris, les remèdes & provisions pour les malades. On est reconnu pour ce que l'on fait.' Ainsi, les disciples d'un tel enseignant le protègent en ce qui concerne la vertu, et un tel enseignant attend de ses disciples qu'ils le protègent en ce qui concerne la vertu.{n}

“puna caparaṃ, moggallāna, idhekacco satthā aparisuddhājīvo samāno ‘parisuddhājīvomhī’ti paṭijānāti ‘parisuddho me ājīvo pariyodāto asaṃkiliṭṭho’ti. tamenaṃ sāvakā evaṃ jānanti: ‘ayaṃ kho bhavaṃ satthā aparisuddhājīvo samāno parisuddhājīvomhī’ti paṭijānāti ‘parisuddho me ājīvo pariyodāto asaṃkiliṭṭho’ti. mayañceva kho pana gihīnaṃ āroceyyāma, nāssassa manāpaṃ. yaṃ kho panassa amanāpaṃ, kathaṃ naṃ mayaṃ tena samudācareyyāma: ‘sammannati kho pana cīvara-piṇḍapāta-senāsana-gilāna-paccaya-bhesajja-parikkhārena; yaṃ tumo karissati tumova tena paññāyissatī’ti. evarūpaṃ kho, moggallāna, satthāraṃ sāvakā ājīvato rakkhanti; evarūpo ca pana satthā sāvakehi ājīvato rakkhaṃ paccāsīsati.

De plus, Moggallana, un certain enseignant n'a pas des moyens de subsistance purifiés mais prétend: 'J'ai des moyens de subsistance purifiés', 'Mes moyens de subsistance sont purifiés, immaculés et sans souillure'. Ses disciples savent: 'Ce vénérable enseignant n'a pas une vertu purifiée mais prétend: "J'ai des moyens de subsistance purifiés", "Mes moyens de subsistance sont purifiés, immaculés et sans souillure". Mais si j'en informe les gens de foyer, cela ne lui plaira pas. Et comment pourrais-je me comporter à son égard d'une manière qui ne lui plaît pas? De plus, il accepte les robes, la nourriture, les abris, les remèdes & provisions pour les malades. On est reconnu pour ce que l'on fait.' Ainsi, les disciples d'un tel enseignant le protègent en ce qui concerne les moyens de subsistance, et un tel enseignant attend de ses disciples qu'ils le protègent en ce qui concerne les moyens de subsistance.

“puna caparaṃ, moggallāna, idhekacco satthā aparisuddhadhammadesano samāno ‘parisuddhadhammadesanomhī’ti paṭijānāti ‘parisuddhā me dhammadesanā pariyodātā asaṃkiliṭṭhā’ti. tamenaṃ sāvakā evaṃ jānanti: ‘ayaṃ kho bhavaṃ satthā aparisuddhadhammadesano samāno parisuddhadhammadesanomhī’ti paṭijānāti ‘parisuddhā me dhammadesanā pariyodātā asaṃkiliṭṭhā’ti. mayañceva kho pana gihīnaṃ āroceyyāma, nāssassa manāpaṃ. yaṃ kho panassa amanāpaṃ, kathaṃ naṃ mayaṃ tena samudācareyyāma: ‘sammannati kho pana cīvara-piṇḍapāta-senāsana-gilāna-paccaya-bhesajja-parikkhārena; yaṃ tumo karissati tumova tena paññāyissatī’ti. evarūpaṃ kho, moggallāna, satthāraṃ sāvakā dhammadesanato rakkhanti; evarūpo ca pana satthā sāvakehi dhammadesanato rakkhaṃ paccāsīsati.

De plus, Moggallana, un certain enseignant n'a pas un enseignement du Dhamma purifié mais prétend: 'J'ai un enseignement du Dhamma purifié', 'Mon enseignement du Dhamma est purifié, immaculé et sans souillure'. Ses disciples savent: 'Ce vénérable enseignant n'a pas un enseignement du Dhamma purifié mais prétend: "J'ai un enseignement du Dhamma purifié", "Mon enseignement du Dhamma est purifié, immaculé et sans souillure". Mais si j'en informe les gens de foyer, cela ne lui plaira pas. Et comment pourrais-je me comporter à son égard d'une manière qui ne lui plaît pas? De plus, il accepte les robes, la nourriture, les abris, les remèdes & provisions pour les malades. On est reconnu pour ce que l'on fait.' Ainsi, les disciples d'un tel enseignant le protègent en ce qui concerne son enseignement du Dhamma, et un tel enseignant attend de ses disciples qu'ils le protègent en ce qui concerne son enseignement du Dhamma.

“puna caparaṃ, moggallāna, idhekacco satthā aparisuddhaveyyākaraṇo samāno ‘parisuddhaveyyākaraṇomhī’ti paṭijānāti ‘parisuddhaṃ me veyyākaraṇaṃ pariyodātaṃ asaṃkiliṭṭhan’ti. tamenaṃ sāvakā evaṃ jānanti: ‘ayaṃ kho bhavaṃ satthā aparisuddhaveyyākaraṇo samāno parisuddhaveyyākaraṇomhī’ti paṭijānāti ‘parisuddhaṃ me veyyākaraṇaṃ pariyodātaṃ asaṃkiliṭṭhan’ti. mayañceva kho pana gihīnaṃ āroceyyāma, nāssassa manāpaṃ. yaṃ kho panassa amanāpaṃ, kathaṃ naṃ mayaṃ tena samudācareyyāma: ‘sammannati kho pana cīvara-piṇḍapāta-senāsana-gilāna-paccaya-bhesajja-parikkhārena; yaṃ tumo karissati tumova tena paññāyissatī’ti. evarūpaṃ kho, moggallāna, satthāraṃ sāvakā veyyākaraṇato rakkhanti; evarūpo ca pana satthā sāvakehi veyyākaraṇato rakkhaṃ paccāsīsati.

De plus, Moggallana, un certain enseignant n'a pas des explications purifiées mais prétend: 'J'ai des explications purifiées', 'Mes explications sont purifiées, immaculées et sans souillure'. Ses disciples savent: 'Ce vénérable enseignant n'a pas des explications purifiées mais prétend: "J'ai des explications purifiées", "Mes explications sont purifiées, immaculées et sans souillure". Mais si j'en informe les gens de foyer, cela ne lui plaira pas. Et comment pourrais-je me comporter à son égard d'une manière qui ne lui plaît pas? De plus, il accepte les robes, la nourriture, les abris, les remèdes & provisions pour les malades. On est reconnu pour ce que l'on fait.' Ainsi, les disciples d'un tel enseignant le protègent en ce qui concerne ses explications, et un tel enseignant attend de ses disciples qu'ils le protègent en ce qui concerne ses explications.

“puna caparaṃ, moggallāna, idhekacco satthā aparisuddhañāṇadassano samāno ‘parisuddhañāṇadassanomhī’ti paṭijānāti ‘parisuddhaṃ me ñāṇadassanaṃ pariyodātaṃ asaṃkiliṭṭhan’ti. tamenaṃ sāvakā evaṃ jānanti: ‘ayaṃ kho bhavaṃ satthā aparisuddhañāṇadassano samāno parisuddhañāṇadassanomhī’ti paṭijānāti ‘parisuddhaṃ me ñāṇadassanaṃ pariyodātaṃ asaṃkiliṭṭhan’ti. mayañceva kho pana gihīnaṃ āroceyyāma, nāssassa manāpaṃ. yaṃ kho panassa amanāpaṃ, kathaṃ naṃ mayaṃ tena samudācareyyāma: ‘sammannati kho pana cīvara-piṇḍapāta-senāsana-gilāna-paccaya-bhesajja-parikkhārena; yaṃ tumo karissati tumova tena paññāyissatī’ti. evarūpaṃ kho, moggallāna, satthāraṃ sāvakā ñāṇadassanato rakkhanti; evarūpo ca pana satthā sāvakehi ñāṇadassanato rakkhaṃ paccāsīsati.

De plus, Moggallana, un certain enseignant n'a pas une connaissance & vision purifiée mais prétend: 'J'ai une connaissance & vision purifiée', 'Ma connaissance & vision est purifiée, immaculée et sans souillure'. Ses disciples savent: 'Ce vénérable enseignant n'a pas une connaissance & vision purifiée mais prétend: "J'ai une connaissance & vision purifiée", "Ma connaissance & vision est purifiée, immaculée et sans souillure". Mais si j'en informe les gens de foyer, cela ne lui plaira pas. Et comment pourrais-je me comporter à son égard d'une manière qui ne lui plaît pas? De plus, il accepte les robes, la nourriture, les abris, les remèdes & provisions pour les malades. On est reconnu pour ce que l'on fait.' Ainsi, les disciples d'un tel enseignant le protègent en ce qui concerne sa connaissance & vision, et un tel enseignant attend de ses disciples qu'ils le protègent en ce qui concerne sa connaissance & vision.

ime kho, moggallāna, pañca satthāro santo saṃvijjamānā lokasmiṃ.

Voici, Moggallana, quels sont ces cinq [types d']enseignants que l'on trouve dans le monde.

“ahaṃ kho pana, moggallāna, parisuddhasīlo samāno ‘parisuddhasīlomhī’ti paṭijānāmi ‘parisuddhaṃ me sīlaṃ pariyodātaṃ asaṃkiliṭṭhan’ti. na ca maṃ sāvakā sīlato rakkhanti, na cāhaṃ sāvakehi sīlato rakkhaṃ paccāsīsāmi.

Mais en ce qui me concerne, Moggallana, c'est en ayant une vertu purifiée que je reconnais: 'J'ai une vertu purifiée', 'Ma vertu est purifiée, immaculée et sans souillure'. Mes disciples ne me protègent pas en ce qui concerne ma vertu, et je n'attends pas d'eux qu'ils me protègent en ce qui concerne ma vertu.

parisuddhājīvo samāno ‘parisuddhājīvomhī’ti paṭijānāmi ‘parisuddho me ājīvo pariyodāto asaṃkiliṭṭho’ti. na ca maṃ sāvakā ājīvato rakkhanti, na cāhaṃ sāvakehi ājīvato rakkhaṃ paccāsīsāmi.

C'est en ayant des moyens de subsistance purifiés que je reconnais: 'J'ai des moyens de subsistance purifiés', 'Mes moyens de subsistance sont purifiés, immaculés et sans souillure'. Mes disciples ne me protègent pas en ce qui concerne mes moyens de subsistance, et je n'attends pas d'eux qu'ils me protègent en ce qui concerne mes moyens de subsistance.

parisuddhadhammadesano samāno ‘parisuddhadhammadesanomhī’ti paṭijānāmi ‘parisuddhā me dhammadesanā pariyodātā asaṃkiliṭṭhā’ti. na ca maṃ sāvakā dhammadesanato rakkhanti, na cāhaṃ sāvakehi dhammadesanato rakkhaṃ paccāsīsāmi.

C'est en ayant un enseignement du Dhamma purifié que je reconnais: 'J'ai un enseignement du Dhamma purifié', 'Mon enseignement du Dhamma est purifié, immaculé et sans souillure'. Mes disciples ne me protègent pas en ce qui concerne mon enseignement du Dhamma, et je n'attends pas d'eux qu'ils me protègent en ce qui concerne mon enseignement du Dhamma.

parisuddhaveyyākaraṇo samāno ‘parisuddhaveyyākaraṇomhī’ti paṭijānāmi ‘parisuddhaṃ me veyyākaraṇaṃ pariyodātaṃ asaṃkiliṭṭhan’ti. na ca maṃ sāvakā veyyākaraṇato rakkhanti, na cāhaṃ sāvakehi veyyākaraṇato rakkhaṃ paccāsīsāmi.

C'est en ayant des explications purifiées que je reconnais: 'J'ai des explications purifiées', 'Mes explications sont purifiées, immaculées et sans souillure'. Mes disciples ne me protègent pas en ce qui concerne mes explications, et je n'attends pas d'eux qu'ils me protègent en ce qui concerne mes explications.

parisuddhañāṇadassano samāno ‘parisuddhañāṇadassanomhī’ti paṭijānāmi ‘parisuddhaṃ me ñāṇadassanaṃ pariyodātaṃ asaṃkiliṭṭhan’ti. na ca maṃ sāvakā ñāṇadassanato rakkhanti, na cāhaṃ sāvakehi ñāṇadassanato rakkhaṃ paccāsīsāmī”ti.

C'est en ayant une connaissance & vision purifiée que je reconnais: 'J'ai une connaissance & vision purifiée', 'Ma connaissance & vision est purifiée, immaculée et sans souillure'. Mes disciples ne me protègent pas en ce qui concerne ma connaissance & vision, et je n'attends pas d'eux qu'ils me protègent en ce qui concerne ma connaissance & vision.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.



Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.