AN 5.78
Anāgatabhaya Sutta
— Les menaces à venir —
[ anāgata: futur | bhaya: danger, menace ]

Comment un bhikkhou doit se motiver en se remémorant cinq inconvénients majeurs auxquels il n'est (généralement) pas soumis dans le présent.




Pāḷi



Pañcimāni, bhikkhave, anāgatabhayāni sampassamānena alameva bhikkhunā appamattena ātāpinā pahitattena viharituṃ appattassa pattiyā anadhigatassa adhigamāya asacchikatassa sacchikiriyāya. Katamāni pañca?

Français



Bhikkhous, il est suffisant pour un bhikkhou de considérer ces cinq menaces à venir afin de demeurer assidu, ardent et voué à l'effort pour l'obtention de ce qui n'a pas encore été obtenu, pour l'atteinte de ce qui n'a pas encore été atteint, pour la réalisation de ce qui n'a pas encore été réalisé. Quelles sont ces cinq?

Idha, bhikkhave, bhikkhu iti paṭisañcikkhati: ‘ahaṃ kho etarahi daharo yuvā susukāḷakeso bhadrena yobbanena samannāgato paṭhamena vayasā. Hoti kho pana so samayo yaṃ imaṃ kāyaṃ jarā phusati.

En cela, un bhikkhou considère ceci: 'À présent, je suis jeune, peu avancé en âge, un jeune homme aux cheveux noirs, pourvu des bienfaits de la jeunesse, dans le premier stade de la vie. Mais un temps viendra où ce corps sera touché par la vieillesse.'

Jiṇṇena kho pana jarāya abhibhūtena na sukaraṃ buddhānaṃ sāsanaṃ manasi kātuṃ, na sukarāni araññavanapatthāni pantāni senāsanāni paṭisevituṃ. Purā maṃ so dhammo āgacchati aniṭṭho akanto amanāpo; handāhaṃ paṭikacceva vīriyaṃ ārabhāmi appattassa pattiyā anadhigatassa adhigamāya asacchikatassa sacchikiriyāya, yenāhaṃ dhammena samannāgato jiṇṇakopi phāsuṃ viharissāmī’ti.

'Et pour celui qui est décrépit, sous l'emprise de la vieillesse, il n'est pas facile de porter son attention à l'enseignement des Bouddhas, il n'est pas facile de fréquenter les abris isolés en pleine forêt. Avant que cette chose non souhaitable, non désirable et déplaisante ne se produise, activons dès maintenant notre énergie pour l'obtention de ce qui n'a pas encore été obtenu, pour l'atteinte de ce qui n'a pas encore été atteint, pour la réalisation de ce qui n'a pas encore été réalisé, de telle manière que, pourvu de ces choses, je vive confortablement même lorsque je serai vieux.'

Idaṃ, bhikkhave, paṭhamaṃ anāgatabhayaṃ sampassamānena alameva bhikkhunā appamattena ātāpinā pahitattena viharituṃ appattassa pattiyā anadhigatassa adhigamāya asacchikatassa sacchikiriyāya.

Voici, bhikkhous, quelle est la première menace à venir qu'il est suffisant pour un bhikkhou de considérer afin de demeurer assidu, ardent et voué à l'effort pour l'obtention de ce qui n'a pas encore été obtenu, pour l'atteinte de ce qui n'a pas encore été atteint, pour la réalisation de ce qui n'a pas encore été réalisé.

Puna caparaṃ, bhikkhave, bhikkhu iti paṭisañcikkhati: ‘ahaṃ kho etarahi appābādho appātaṅko samavepākiniyā gahaṇiyā samannāgato nātisītāya nāccuṇhāya majjhimāya padhānakkhamāya. Hoti kho pana so samayo yaṃ imaṃ kāyaṃ byādhi phusati.

De plus, un bhikkhou considère ceci: 'À présent, je suis en bonne santé, j'ai peu de maladies, je suis doué d'une bonne digestion, ni trop faible, ni trop forte, équilibrée, adaptée à l'effort. Mais un temps viendra où ce corps sera touché par la maladie.'

Byādhitena kho pana byādhinā abhibhūtena na sukaraṃ buddhānaṃ sāsanaṃ manasi kātuṃ, na sukarāni araññavanapatthāni pantāni senāsanāni paṭisevituṃ. Purā maṃ so dhammo āgacchati aniṭṭho akanto amanāpo; handāhaṃ paṭikacceva vīriyaṃ ārabhāmi appattassa pattiyā anadhigatassa adhigamāya asacchikatassa sacchikiriyāya, yenāhaṃ dhammena samannāgato byādhitopi phāsuṃ viharissāmī’ti.

'Et pour celui qui est malade, sous l'emprise de la maladie, il n'est pas facile de porter son attention à l'enseignement des Bouddhas, il n'est pas facile de fréquenter les abris isolés en pleine forêt. Avant que cette chose non souhaitable, non désirable et déplaisante ne se produise, activons dès maintenant notre énergie pour l'obtention de ce qui n'a pas encore été obtenu, pour l'atteinte de ce qui n'a pas encore été atteint, pour la réalisation de ce qui n'a pas encore été réalisé, de telle manière que, pourvu de ces choses, je vive confortablement même lorsque je serai malade.'

Idaṃ, bhikkhave, dutiyaṃ anāgatabhayaṃ sampassamānena alameva bhikkhunā appamattena ātāpinā pahitattena viharituṃ appattassa pattiyā anadhigatassa adhigamāya asacchikatassa sacchikiriyāya.

Voici, bhikkhous, quelle est la deuxième menace à venir qu'il est suffisant pour un bhikkhou de considérer afin de demeurer assidu, ardent et voué à l'effort pour l'obtention de ce qui n'a pas encore été obtenu, pour l'atteinte de ce qui n'a pas encore été atteint, pour la réalisation de ce qui n'a pas encore été réalisé.

Puna caparaṃ, bhikkhave, bhikkhu iti paṭisañcikkhati: ‘etarahi kho subhikkhaṃ susassaṃ sulabhapiṇḍaṃ, sukaraṃ uñchena paggahena yāpetuṃ. Hoti kho pana so samayo yaṃ dubbhikkhaṃ hoti dussassaṃ dullabhapiṇḍaṃ, na sukaraṃ uñchena paggahena yāpetuṃ. Dubbhikkhe kho pana manussā yena subhikkhaṃ tena saṅkamanti. Tattha saṅgaṇikavihāro hoti ākiṇṇavihāro.

De plus, un bhikkhou considère ceci: 'À présent, la nourriture est abondante, les récoltes sont bonnes, les aumônes de nourriture sont faciles à obtenir, il est facile de se sustenter avec ce qui est glané au nom de la charité. Mais un temps viendra où la nourriture sera rare, où les récoltes seront mauvaises, où les aumônes de nourriture seront difficiles à obtenir, où il sera difficile de se sustenter avec ce qui sera glané au nom de la charité. Lorsque la nourriture est rare, les gens se rendent là où la nourriture est facile à obtenir, et dans ces endroits-là, on vit en groupe, on vit les uns sur les autres.'

Saṅgaṇikavihāre kho pana sati ākiṇṇavihāre na sukaraṃ buddhānaṃ sāsanaṃ manasi kātuṃ, na sukarāni araññavanapatthāni pantāni senāsanāni paṭisevituṃ. Purā maṃ so dhammo āgacchati aniṭṭho akanto amanāpo; handāhaṃ paṭikacceva vīriyaṃ ārabhāmi appattassa pattiyā anadhigatassa adhigamāya asacchikatassa sacchikiriyāya, yenāhaṃ dhammena samannāgato dubbhikkhepi phāsu viharissāmī’ti.

'Et pour celui qui vit en groupe, qui vit au milieu des autres, il n'est pas facile de porter son attention à l'enseignement des Bouddhas, il n'est pas facile de fréquenter les abris isolés en pleine forêt. Avant que cette chose non souhaitable, non désirable et déplaisante ne se produise, activons dès maintenant notre énergie pour l'obtention de ce qui n'a pas encore été obtenu, pour l'atteinte de ce qui n'a pas encore été atteint, pour la réalisation de ce qui n'a pas encore été réalisé, de telle manière que, pourvu de ces choses, je vive confortablement même lorsque la nourriture sera rare.'

Idaṃ, bhikkhave, tatiyaṃ anāgatabhayaṃ sampassamānena alameva bhikkhunā appamattena ātāpinā pahitattena viharituṃ appattassa pattiyā anadhigatassa adhigamāya asacchikatassa sacchikiriyāya.

Voici, bhikkhous, quelle est la troisième menace à venir qu'il est suffisant pour un bhikkhou de considérer afin de demeurer assidu, ardent et voué à l'effort pour l'obtention de ce qui n'a pas encore été obtenu, pour l'atteinte de ce qui n'a pas encore été atteint, pour la réalisation de ce qui n'a pas encore été réalisé.

Puna caparaṃ, bhikkhave, bhikkhu iti paṭisañcikkhati: ‘etarahi kho manussā samaggā sammodamānā avivadamānā khīrodakībhūtā aññamaññaṃ piyacakkhūhi sampassantā viharanti. Hoti kho pana so samayo yaṃ bhayaṃ hoti aṭavisaṅkopo, cakkasamārūḷhā jānapadā pariyāyanti. Bhaye kho pana sati manussā yena khemaṃ tena saṅkamanti. Tattha saṅgaṇikavihāro hoti ākiṇṇavihāro.

De plus, un bhikkhou considère ceci: 'À présent, les hommes vivent en harmonie, en bons termes, sans querelles, se mélangeant comme l'eau et le lait, se voyant les uns les autres avec un regard amical. Mais un temps viendra où il y aura du danger, des bandits vivant dans la forêt prendront les armes; les gens monteront sur leurs véhicules et fuiront de toutes parts.{n} Lorsqu'il y a du danger, les gens se rendent là où c'est sécurisé, et dans ces endroits-là, on vit en groupe, on vit les uns sur les autres.'

Saṅgaṇikavihāre kho pana sati ākiṇṇavihāre na sukaraṃ buddhānaṃ sāsanaṃ manasi kātuṃ, na sukarāni araññavanapatthāni pantāni senāsanāni paṭisevituṃ. Purā maṃ so dhammo āgacchati aniṭṭho akanto amanāpo; handāhaṃ paṭikacceva vīriyaṃ ārabhāmi appattassa pattiyā anadhigatassa adhigamāya asacchikatassa sacchikiriyāya, yenāhaṃ dhammena samannāgato bhayepi phāsuṃ viharissāmī’ti.

'Et pour celui qui vit en groupe, qui vit au milieu des autres, il n'est pas facile de porter son attention à l'enseignement des Bouddhas, il n'est pas facile de fréquenter les abris isolés en pleine forêt. Avant que cette chose non souhaitable, non désirable et déplaisante ne se produise, activons dès maintenant notre énergie pour l'obtention de ce qui n'a pas encore été obtenu, pour l'atteinte de ce qui n'a pas encore été atteint, pour la réalisation de ce qui n'a pas encore été réalisé, de telle manière que, pourvu de ces choses, je vive confortablement même lorsqu'il y aura du danger.'

Idaṃ, bhikkhave, catutthaṃ anāgatabhayaṃ sampassamānena alameva bhikkhunā appamattena ātāpinā pahitattena viharituṃ appattassa pattiyā anadhigatassa adhigamāya asacchikatassa sacchikiriyāya.

Voici, bhikkhous, quelle est la quatrième menace à venir qu'il est suffisant pour un bhikkhou de considérer afin de demeurer assidu, ardent et voué à l'effort pour l'obtention de ce qui n'a pas encore été obtenu, pour l'atteinte de ce qui n'a pas encore été atteint, pour la réalisation de ce qui n'a pas encore été réalisé.

Puna caparaṃ, bhikkhave, bhikkhu iti paṭisañcikkhati: ‘etarahi kho saṅgho samaggo sammodamāno avivadamāno ekuddeso phāsu viharati. Hoti kho pana so samayo yaṃ saṅgho bhijjati.

De plus, un bhikkhou considère ceci: 'À présent, la Communauté vit en harmonie, en bons termes, sans querelles, avec une seule récitation,{n} confortablement. Mais un temps viendra où la Communauté sera divisée.'

Saṅghe kho pana bhinne na sukaraṃ buddhānaṃ sāsanaṃ manasi kātuṃ, na sukarāni araññavanapatthāni pantāni senāsanāni paṭisevituṃ. Purā maṃ so dhammo āgacchati aniṭṭho akanto amanāpo; handāhaṃ paṭikacceva vīriyaṃ ārabhāmi appattassa pattiyā anadhigatassa adhigamāya asacchikatassa sacchikiriyāya, yenāhaṃ dhammena samannāgato bhinnepi saṅghe phāsuṃ viharissāmī’ti.

'Et lorsque la Communauté est divisée, il n'est pas facile de porter son attention à l'enseignement des Bouddhas, il n'est pas facile de fréquenter les abris isolés en pleine forêt. Avant que cette chose non souhaitable, non désirable et déplaisante ne se produise, activons dès maintenant notre énergie pour l'obtention de ce qui n'a pas encore été obtenu, pour l'atteinte de ce qui n'a pas encore été atteint, pour la réalisation de ce qui n'a pas encore été réalisé, de telle manière que, pourvu de ces choses, je vive confortablement même lorsque la Communauté sera divisée.'

Idaṃ, bhikkhave, pañcamaṃ anāgatabhayaṃ sampassamānena alameva bhikkhunā appamattena ātāpinā pahitattena viharituṃ appattassa pattiyā anadhigatassa adhigamāya asacchikatassa sacchikiriyāya.

Voici, bhikkhous, quelle est la cinquième menace à venir qu'il est suffisant pour un bhikkhou de considérer afin de demeurer assidu, ardent et voué à l'effort pour l'obtention de ce qui n'a pas encore été obtenu, pour l'atteinte de ce qui n'a pas encore été atteint, pour la réalisation de ce qui n'a pas encore été réalisé.

Imāni kho, bhikkhave, pañca anāgatabhayāni sampassamānena alameva bhikkhunā appamattena ātāpinā pahitattena viharituṃ appattassa pattiyā anadhigatassa adhigamāya asacchikatassa sacchikiriyāyā ti.

Voici, bhikkhous, quels sont ces cinq menaces à venir qu'il est suffisant pour un bhikkhou de considérer afin de demeurer assidu, ardent et voué à l'effort pour l'obtention de ce qui n'a pas encore été obtenu, pour l'atteinte de ce qui n'a pas encore été atteint, pour la réalisation de ce qui n'a pas encore été réalisé.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.