AN 5.74
Dhammavihārī Sutta
— Quelqu'un qui demeure avec l'Enseignement —

Une autre version de ce que signifie demeurer avec l'Enseignement, avec quatre écueils à éviter pour prioriser la pratique.




Pāḷi



atha kho aññataro bhikkhu yena bhagavā tenupasaṅkami; upasaṅkamitvā bhagavantaṃ abhivādetvā ekamantaṃ nisīdi. ekamantaṃ nisinno kho so bhikkhu bhagavantaṃ etadavoca:

Français



En cette occasion-là, un certain bhikkhou alla voir le Fortuné, lui rendit hommage, puis s'assit d'un côté. Une fois assis là, il dit au Fortuné:

— “‘dhammavihārī, dhammavihārī’ti, bhante, vuccati. kittāvatā nu kho, bhante, bhikkhu dhammavihārī hotī”ti?

Bhanté, on entend dire: 'Quelqu'un qui demeure avec l'Enseignement, quelqu'un qui demeure avec l'Enseignement'. De quelle manière, Bhanté, est-on quelqu'un qui demeure avec l'Enseignement?

“idha, bhikkhu, bhikkhu dhammaṃ pariyāpuṇāti: suttaṃ, geyyaṃ, veyyākaraṇaṃ, gāthaṃ, udānaṃ, itivuttakaṃ, jātakaṃ, abbhutadhammaṃ, vedallaṃ, uttari cassa paññāya atthaṃ nappajānāti. ayaṃ vuccati, bhikkhu: ‘bhikkhu pariyattibahulo, no dhammavihārī’”.

En cela, bhikkhou, un bhikkhou connaît l'Enseignement par cœur: les souttas, les mélanges de prose et de versets, les explications, les versets, les exclamations, les 'ainsi a-t-il été dit', les histoires de naissances antérieures, les histoires édifiantes et les questions-réponses,{n} mais au-delà [de cela], il ne discerne pas sa signification avec discernement. Voici, bhikkhou, ce qu'on appelle un bhikkhou qui apprend beaucoup mais pas qui demeure avec l'Enseignement.

“puna caparaṃ, bhikkhu, bhikkhu yathāsutaṃ yathāpariyattaṃ dhammaṃ vitthārena paresaṃ deseti, uttari cassa paññāya atthaṃ nappajānāti. ayaṃ vuccati, bhikkhu: ‘bhikkhu paññattibahulo, no dhammavihārī’”.

Ou bien, bhikkhou, un bhikkhou professe aux autres en détail l'Enseignement tel qu'il l'a entendu et tel qu'il l'a appris, mais au-delà [de cela], il ne discerne pas sa signification avec discernement. Voici, bhikkhou, ce qu'on appelle un bhikkhou qui dispense beaucoup mais pas qui demeure avec l'Enseignement.

“puna caparaṃ, bhikkhu, bhikkhu yathāsutaṃ yathāpariyattaṃ dhammaṃ vitthārena sajjhāyaṃ karoti, uttari cassa paññāya atthaṃ nappajānāti. ayaṃ vuccati, bhikkhu: ‘bhikkhu sajjhāyabahulo, no dhammavihārī’”.

Ou bien, bhikkhou, un bhikkhou récite en détail (pour entretenir la mémoire) l'Enseignement tel qu'il l'a entendu et tel qu'il l'a appris, mais au-delà [de cela], il ne discerne pas sa signification avec discernement. Voici, bhikkhou, ce qu'on appelle un bhikkhou qui récite beaucoup mais pas qui demeure avec l'Enseignement.

“puna caparaṃ, bhikkhu, bhikkhu yathāsutaṃ yathāpariyattaṃ dhammaṃ cetasā anuvitakketi anuvicāreti manasānupekkhati, uttari cassa paññāya atthaṃ nappajānāti. ayaṃ vuccati, bhikkhu: ‘bhikkhu vitakkabahulo, no dhammavihārī’”.

Ou bien, bhikkhou, un bhikkhou, pense et réfléchit avec son esprit à l'Enseignement tel qu'il l'a entendu et tel qu'il l'a appris, mais au-delà [de cela], il ne discerne pas sa signification avec discernement. Voici, bhikkhou, ce qu'on appelle un bhikkhou qui pense beaucoup mais pas qui demeure avec l'Enseignement.

“idha, bhikkhu, bhikkhu dhammaṃ pariyāpuṇāti: suttaṃ, geyyaṃ, veyyākaraṇaṃ, gāthaṃ, udānaṃ, itivuttakaṃ, jātakaṃ, abbhutadhammaṃ, vedallaṃ, uttari cassa paññāya atthaṃ pajānāti. evaṃ kho, bhikkhu, bhikkhu dhammavihārī hoti.

En cela, bhikkhou, un bhikkhou connaît l'Enseignement par cœur: les souttas, les mélanges de prose et de versets, les explications, les versets, les exclamations, les 'ainsi a-t-il été dit', les histoires de naissances antérieures, les histoires édifiantes et les questions-réponses, et au-delà [de cela], il discerne sa signification avec discernement. Voici, bhikkhou, ce qu'on appelle un bhikkhou qui demeure avec l'Enseignement.{n}

“iti kho, bhikkhu, desito mayā pariyattibahulo, desito paññattibahulo, desito sajjhāyabahulo, desito vitakkabahulo, desito dhammavihārī. yaṃ kho, bhikkhu, satthārā karaṇīyaṃ sāvakānaṃ hitesinā anukampakena anukampaṃ upādāya, kataṃ vo taṃ mayā. etāni, bhikkhu, rukkhamūlāni, etāni suññāgārāni. jhāyatha, bhikkhu, mā pamādattha, mā pacchā vippaṭisārino ahuvattha. ayaṃ vo amhākaṃ anusāsanī”ti.

Ainsi, bhikkhou, je t'ai expliqué celui qui apprend beaucoup, celui qui dispense beaucoup, celui qui récite beaucoup, celui qui pense beaucoup et celui qui demeure avec l'Enseignement. Tout ce qu'un enseignant devrait faire par compassion pour ses disciples, cherchant leur bonheur et par sympathie pour eux, je l'ai fait pour toi. Voici les racines des arbres, voilà des pièces vides. Pratique la méditation, bhikkhou, ne sois pas négligent, n'aie pas à le regretter plus tard. Voici mon instruction pour toi.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.