AN 5.72
Cetovimuttiphala Sutta
— La libération de l'esprit pour fruit —

Cinq autres états mentaux qui, lorsqu'ils sont développés et cultivés, mènent à la libération de l'esprit (cetovimutti).




Pāḷi



“pañcime, bhikkhave, dhammā bhāvitā bahulīkatā cetovimuttiphalā ca honti cetovimuttiphalānisaṃsā ca, paññāvimuttiphalā ca honti paññāvimuttiphalānisaṃsā ca. katame pañca?

Français



Bhikkhous, ces cinq états mentaux, lorsqu'ils sont développés et cultivés, ont pour fruit la libération de l'esprit, ils ont pour fruit et bienfait la libération de l'esprit. Quels sont ces cinq?

“aniccasaññā, anicce dukkhasaññā, dukkhe anattasaññā, pahānasaññā, virāgasaññā. ime kho, bhikkhave, pañca dhammā bhāvitā bahulīkatā cetovimuttiphalā ca honti cetovimuttiphalānisaṃsā ca, paññāvimuttiphalā ca honti paññāvimuttiphalānisaṃsā ca.

La perception de l'impermanence, la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, la perception de l'abandon, et la perception du détachement. Bhikkhous, ces cinq états mentaux, lorsqu'ils sont développés et cultivés, ont pour fruit la libération de l'esprit, ils ont pour fruit et bienfait la libération de l'esprit.

yato kho, bhikkhave, bhikkhu cetovimutto ca hoti paññāvimutto ca hoti, ayaṃ vuccati, bhikkhave, ‘bhikkhu ukkhittapaligho itipi, saṃkiṇṇaparikho itipi, abbūḷhesiko itipi, niraggaḷo itipi, ariyo pannaddhajo pannabhāro visaṃyutto itipi’”.

Bhikkhous, lorsqu'un bhikkhou est libéré en esprit et libéré par le discernement, on l'appelle un bhikkhou qui a enlevé l'obstacle, rempli la tranchée, extirpé le pilier, qui est sans verrou, un noble ayant fait tomber l'emblème, ayant lâché son fardeau, détaché.

“kathañca, bhikkhave, bhikkhu ukkhittapaligho hoti? idha, bhikkhave, bhikkhuno avijjā pahīnā hoti ucchinnamūlā tālāvatthukatā anabhāvaṃkatā āyatiṃ anuppādadhammā. evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu ukkhittapaligho hoti.

Et comment, bhikkhous, un bhikkhou a-t-il enlevé l'obstacle? En cela, bhikkhous, l'ignorance est abandonnée chez un bhikkhou, coupée à la racine, rendue telle une souche de palmier, anéantie, rendue incapable de réapparaître dans le futur. Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou a enlevé l'obstacle.

“kathañca, bhikkhave, bhikkhu saṃkiṇṇaparikho hoti? idha, bhikkhave, bhikkhuno ponobhaviko jātisaṃsāro pahīno hoti ucchinnamūlo tālāvatthukato anabhāvaṃkato āyatiṃ anuppādadhammo. evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu saṃkiṇṇaparikho hoti.

Et comment, bhikkhous, un bhikkhou a-t-il rempli la tranchée? En cela, bhikkhous, la naissance & continuation des existences, qui mènent au renouvellement de l'existence, est abandonnée chez un bhikkhou, coupée à la racine, rendue telle une souche de palmier, anéantie, rendue incapable de réapparaître dans le futur. Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou a rempli la tranchée.

“kathañca, bhikkhave, bhikkhu abbūḷhesiko hoti? idha, bhikkhave, bhikkhuno taṇhā pahīnā hoti ucchinnamūlā tālāvatthukatā anabhāvaṃkatā āyatiṃ anuppādadhammā. evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu abbūḷhesiko hoti.

Et comment, bhikkhous, un bhikkhou a-t-il extirpé le pilier? En cela, bhikkhous, l'appétence est abandonnée chez un bhikkhou, coupée à la racine, rendue telle une souche de palmier, anéantie, rendue incapable de réapparaître dans le futur. Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou a extirpé le pilier.

“kathañca, bhikkhave, bhikkhu niraggaḷo hoti? idha, bhikkhave, bhikkhuno pañcorambhāgiyāni saṃyojanāni pahīnāni honti ucchinnamūlāni tālāvatthukatāni anabhāvaṃkatāni āyatiṃ anuppādadhammāni. evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu niraggaḷo hoti.

Et comment, bhikkhous, un bhikkhou est-il sans verrou? En cela, bhikkhous, les cinq entraves spirituelles inférieures sont abandonnées chez un bhikkhou, coupées à la racine, rendues telles des souches de palmier, anéanties, rendues incapables de réapparaître dans le futur. Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou est sans verrou.

“kathañca, bhikkhave, bhikkhu ariyo pannaddhajo pannabhāro visaṃyutto hoti? idha, bhikkhave, bhikkhuno asmimāno pahīno hoti ucchinnamūlo tālāvatthukato anabhāvaṃkato āyatiṃ anuppādadhammo. evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu ariyo pannaddhajo pannabhāro visaṃyutto hotī”ti.

Et comment, bhikkhous, un bhikkhou est-il un noble ayant fait tomber l'emblème, ayant lâché son fardeau, détaché? En cela, bhikkhous, la prétention 'Je suis' est abandonnée chez un bhikkhou, coupée à la racine, rendue telle une souche de palmier, anéantie, rendue incapable de réapparaître dans le futur. Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou est un noble ayant fait tomber l'emblème, ayant lâché son fardeau, détaché.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.



Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.