AN 5.5
Sikkha Sutta
— L'entraînement —

Le Dhamma est à bien des égards anti-intuitif. Ici, une personne qui passe par des états de mal-être manifestes peut très bien être en train de pratiquer correctement la voie menant à la fin du mal-être.




Pāḷi



“yo hi koci, bhikkhave, bhikkhu vā bhikkhunī vā sikkhaṃ paccakkhāya hīnāyāvattati, tassa diṭṭheva dhamme pañca sahadhammikā vādānupātā gārayhā ṭhānā āgacchanti. katame pañca?

Français



Tout bhikkhu ou toute bhikkhouni qui, ayant abandonné l'entraînement, retourne à la vie inférieure, peut rencontrer dans ce monde visible cinq reproches justifiés, autant de raisons de se faire critiquer. Quels sont ces cinq?

saddhāpi nāma te nāhosi kusalesu dhammesu, hirīpi nāma te nāhosi kusalesu dhammesu, ottappampi nāma te nāhosi kusalesu dhammesu, vīriyampi nāma te nāhosi kusalesu dhammesu, paññāpi nāma te nāhosi kusalesu dhammesu.

'Tu n'as pas eu de foi envers les états mentaux avantageux,' 'tu n'as pas eu de honte morale envers les états mentaux avantageux,' 'tu n'as pas eu de crainte morale envers les états mentaux avantageux,' 'tu n'as pas mis d'énergie pour les états mentaux avantageux,' 'tu n'as pas eu de discernement dans les états mentaux avantageux.'

yo hi koci, bhikkhave, bhikkhu vā bhikkhunī vā sikkhaṃ paccakkhāya hīnāyāvattati, tassa diṭṭheva dhamme ime pañca sahadhammikā vādānupātā gārayhā ṭhānā āgacchanti.

Tout bhikkhu ou toute bhikkhouni qui, ayant abandonné l'entraînement, retourne à la vie inférieure, peut rencontrer dans ce monde visible ces cinq reproches justifiés, autant de raisons de se faire critiquer.

“yo hi koci, bhikkhave, bhikkhu vā bhikkhunī vā sahāpi dukkhena sahāpi domanassena assumukho rudamāno paripuṇṇaṃ parisuddhaṃ brahmacariyaṃ carati, tassa diṭṭheva dhamme pañca sahadhammikā pāsaṃsā ṭhānā āgacchanti. katame pañca?

Tout bhikkhu ou toute bhikkhouni qui suit la vie brahmique complète et pure, même si c'est dans le mal-être, même si c'est avec affliction mentale, avec pleurs, avec le visage plein de larmes, peut rencontrer dans ce monde visible cinq raisons justifiées d'être complimenté. Quelles sont ces cinq?

saddhāpi nāma te ahosi kusalesu dhammesu, hirīpi nāma te ahosi kusalesu dhammesu, ottappampi nāma te ahosi kusalesu dhammesu, vīriyampi nāma te ahosi kusalesu dhammesu, paññāpi nāma te ahosi kusalesu dhammesu.

'Tu as eu de la foi envers les états mentaux avantageux,' 'tu as eu de la honte morale envers les états mentaux avantageux,' 'tu as eu du crainte morale envers les états mentaux avantageux,' 'tu as mis de l'effort pour les états mentaux avantageux,' 'tu as eu du discernement dans les états mentaux avantageux.'

yo hi koci, bhikkhave, bhikkhu vā bhikkhunī vā sahāpi dukkhena sahāpi domanassena assumukho rudamāno paripuṇṇaṃ parisuddhaṃ brahmacariyaṃ carati, tassa diṭṭheva dhamme ime pañca sahadhammikā pāsaṃsā ṭhānā āgacchantī”ti.

Tout bhikkhu ou toute bhikkhouni qui suit la vie brahmique complète et pure, même si c'est dans le mal-être, même si c'est avec affliction mentale, avec pleurs, avec le visage plein de larmes, peut rencontrer dans ce monde visible ces cinq raisons justifiées d'être complimenté.



Bodhi leaf



Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.