AN 4.237
Ariyamagga Sutta
— La noble voie —

Voici les quatre types d'action que le Bouddha met en évidence, en y incluant la noble voie à huit composantes.




Pāḷi



“cattārimāni, bhikkhave, kammāni mayā sayaṃ abhiññā sacchikatvā paveditāni. katamāni cattāri? atthi, bhikkhave, kammaṃ kaṇhaṃ kaṇhavipākaṃ; atthi, bhikkhave, kammaṃ sukkaṃ sukkavipākaṃ; atthi, bhikkhave, kammaṃ kaṇhasukkaṃ kaṇhasukkavipākaṃ; atthi, bhikkhave, kammaṃ akaṇhāsukkaṃ akaṇhāsukkavipākaṃ kammakkhayāya saṃvattati.

Français



Bhikkhous, il y a ces quatre [types d']actions que je mets en évidence en les ayant réalisés pour moi-même par connaissance directe. Quels sont ces quatre? Il y a, bhikkhous, des actions sombres avec des résultats sombres. Il y a des actions lumineuses avec des résultats lumineux. Il y a des actions sombres et lumineuses avec des résultats sombres et lumineux. Et il y a des actions ni sombres ni lumineuses avec des résultats ni sombres ni lumineux.

“katamañca, bhikkhave, kammaṃ kaṇhaṃ kaṇhavipākaṃ? idha, bhikkhave, ekacco sabyābajjhaṃ kāyasaṅkhāraṃ abhisaṅkharoti, sabyābajjhaṃ vacīsaṅkhāraṃ abhisaṅkharoti, sabyābajjhaṃ manosaṅkhāraṃ abhisaṅkharoti. so sabyābajjhaṃ kāyasaṅkhāraṃ abhisaṅkharitvā, sabyābajjhaṃ vacīsaṅkhāraṃ abhisaṅkharitvā, sabyābajjhaṃ manosaṅkhāraṃ abhisaṅkharitvā sabyābajjhaṃ lokaṃ upapajjati. tamenaṃ sabyābajjhaṃ lokaṃ upapannaṃ samānaṃ sabyābajjhā phassā phusanti. so sabyābajjhehi phassehi phuṭṭho samāno sabyābajjhaṃ vedanaṃ vediyati ekantadukkhaṃ, seyyathāpi sattā nerayikā. idaṃ vuccati, bhikkhave, kammaṃ kaṇhaṃ kaṇhavipākaṃ.

Et qu'est-ce, bhikkhous, qu'une action sombre avec des résultats sombres? En cela, bhikkhous, un certain individu construit des constructions corporelles afflictives, il construit des constructions verbales afflictives, et construit des constructions mentales afflictives. Ayant construit des constructions corporelles afflictives, ayant construit des constructions verbales afflictives, et ayant construit des constructions mentales afflictives, il réapparaît dans un monde afflictif. Étant réapparu dans un monde afflictif, des contacts afflictifs le touchent. Étant touché par des contacts afflictifs, il ressent des ressentis afflictifs exclusivement désagréables, comme les êtres des enfers. Voici, bhikkhous, ce qu'on appelle une action sombre avec des résultats sombres.

“katamañca, bhikkhave, kammaṃ sukkaṃ sukkavipākaṃ? idha, bhikkhave, ekacco abyābajjhaṃ kāyasaṅkhāraṃ abhisaṅkharoti, abyābajjhaṃ vacīsaṅkhāraṃ abhisaṅkharoti, abyābajjhaṃ manosaṅkhāraṃ abhisaṅkharoti. so abyābajjhaṃ kāyasaṅkhāraṃ abhisaṅkharitvā, abyābajjhaṃ vacīsaṅkhāraṃ abhisaṅkharitvā, abyābajjhaṃ manosaṅkhāraṃ abhisaṅkharitvā abyābajjhaṃ lokaṃ upapajjati. tamenaṃ abyābajjhaṃ lokaṃ upapannaṃ samānaṃ abyābajjhā phassā phusanti. so abyābajjhehi phassehi phuṭṭho samāno abyābajjhaṃ vedanaṃ vediyati ekantasukhaṃ, seyyathāpi devā subhakiṇhā. idaṃ vuccati, bhikkhave, kammaṃ sukkaṃ sukkavipākaṃ.

Et qu'est-ce, bhikkhous, qu'une action lumineuse avec des résultats lumineux? En cela, bhikkhous, un certain individu construit des constructions corporelles non afflictives, il construit des constructions verbales non afflictives, et construit des constructions mentales non afflictives. Ayant construit des constructions corporelles non afflictives, ayant construit des constructions verbales non afflictives, et ayant construit des constructions mentales non afflictives, il réapparaît dans un monde non afflictif. Étant réapparu dans un monde non afflictif, des contacts non afflictifs le touchent. Étant touché par des contacts non afflictifs, il ressent des ressentis non afflictifs exclusivement agréables, comme les dévas Soubhakinha.{n} Voici, bhikkhous, ce qu'on appelle une action lumineuse avec des résultats lumineux.

“katamañca, bhikkhave, kammaṃ kaṇhasukkaṃ kaṇhasukkavipākaṃ? idha, bhikkhave, ekacco sabyābajjhampi abyābajjhampi kāyasaṅkhāraṃ abhisaṅkharoti, sabyābajjhampi abyābajjhampi vacīsaṅkhāraṃ abhisaṅkharoti, sabyābajjhampi abyābajjhampi manosaṅkhāraṃ abhisaṅkharoti. so sabyābajjhampi abyābajjhampi kāyasaṅkhāraṃ abhisaṅkharitvā, sabyābajjhampi abyābajjhampi vacīsaṅkhāraṃ abhisaṅkharitvā, sabyābajjhampi abyābajjhampi manosaṅkhāraṃ abhisaṅkharitvā sabyābajjhampi abyābajjhampi lokaṃ upapajjati. tamenaṃ sabyābajjhampi abyābajjhampi lokaṃ upapannaṃ samānaṃ sabyābajjhāpi abyābajjhāpi phassā phusanti. so sabyābajjhehipi abyābajjhehipi phassehi phuṭṭho samāno sabyābajjhampi abyābajjhampi vedanaṃ vediyati vokiṇṇasukhadukkhaṃ, seyyathāpi manussā ekacce ca devā ekacce ca vinipātikā. idaṃ vuccati, bhikkhave, kammaṃ kaṇhasukkaṃ kaṇhasukkavipākaṃ.

Et qu'est-ce, bhikkhous, qu'une action sombre et lumineuse avec des résultats sombres et lumineux? En cela, bhikkhous, un certain individu construit des constructions corporelles afflictives et non afflictives, il construit des constructions verbales afflictives et non afflictives, et construit des constructions mentales afflictives et non afflictives. Ayant construit des constructions corporelles afflictives et non afflictives, ayant construit des constructions verbales afflictives et non afflictives, et ayant construit des constructions mentales afflictives et non afflictives, il réapparaît dans un monde afflictif et non afflictif. Étant réapparu dans un monde afflictif et non afflictif, des contacts afflictifs et non afflictifs le touchent. Étant touché par des contacts afflictifs et non afflictifs, il ressent des ressentis afflictifs et non afflictifs agréables et désagréables mélangés, comme les humains, certains dévas et certains [êtres] des mondes inférieurs. Voici, bhikkhous, ce qu'on appelle une action sombre et lumineuse avec des résultats sombres et lumineux.

“katamañca, bhikkhave, kammaṃ akaṇhāsukkaṃ akaṇhāsukkavipākaṃ kammakkhayāya saṃvattati? sammādiṭṭhi sammāsaṅkappo sammāvācā sammākammanto sammāājīvo sammāvāyāmo sammāsati sammāsamādhi: idaṃ vuccati, bhikkhave, kammaṃ akaṇhāsukkaṃ akaṇhāsukkavipākaṃ kammakkhayāya saṃvattati.

Et qu'est-ce, bhikkhous, qu'une action ni sombre ni lumineuse avec des résultats ni sombres ni lumineux? La vue correcte, l'aspiration correcte, la parole correcte, l'action correcte, les moyens de subsistance corrects, l'effort correct, la présence d'esprit correcte et la concentration correcte: voici, bhikkhous, ce qu'on appelle une action ni sombre ni lumineuse avec des résultats ni sombres ni lumineux, qui mène à la destruction des actions.

imāni kho, bhikkhave, cattāri kammāni mayā sayaṃ abhiññā sacchikatvā paveditānī”ti.

Voici, bhikkhous, quels sont ces quatre [types d']actions que je mets en évidence en les ayant réalisés pour moi-même par connaissance directe.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.



Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.