AN 4.183
Suta Sutta
— Ce qu'on a entendu —

Toute vérité est-elle bonne à dire? Le Bouddha propose une grille d'analyse très simple.




Pāḷi



ekaṃ samayaṃ bhagavā rājagahe viharati veḷuvane kalandakanivāpe. atha kho vassakāro brāhmaṇo magadhamahāmatto yena bhagavā tenupasaṅkami; upasaṅkamitvā bhagavatā saddhiṃ sammodi. sammodanīyaṃ kathaṃ sāraṇīyaṃ vītisāretvā ekamantaṃ nisīdi. ekamantaṃ nisinno kho vassakāro brāhmaṇo magadhamahāmatto bhagavantaṃ etadavoca:

Français



En une occasion, le Fortuné séjournait près de Rajgiri, dans la bambouseraie, au sanctuaire des écureuils. En cette occasion-là, le brahmane Vassakāra,{1} ministre d'état du Magadha, vint voir le Fortuné et échangea des courtoisies avec lui. Après cet échange de courtoisies et de salutations amicales, il s'assit d'un côté. Tandis qu'il était assis là, le brahmane Vassakāra, ministre d'état du Magadha, dit au Fortuné:

“ahañhi, bho gotama, evaṃvādī evaṃdiṭṭhi: ‘yo koci diṭṭhaṃ bhāsati: evaṃ me diṭṭhanti, natthi tato doso; yo koci sutaṃ bhāsati: evaṃ me sutanti, natthi tato doso; yo koci mutaṃ bhāsati: evaṃ me mutanti, natthi tato doso; yo koci viññātaṃ bhāsati: evaṃ me viññātanti, natthi tato doso’”ti.

Sieur Gotama, j'adhère à cette position, à cette opinion: 'Quiconque dit à propos de ce qu'il a vu: "J'ai vu ainsi", n'est pas en faute; quiconque dit à propos de ce qu'il a entendu: "J'ai entendu ainsi", n'est pas en faute; quiconque dit à propos de ce qu'il a senti: "J'ai senti ainsi", n'est pas en faute; quiconque dit à propos de ce qu'il a connu: "J'ai connu ainsi", n'est pas en faute'.

“nāhaṃ, brāhmaṇa, sabbaṃ diṭṭhaṃ bhāsitabbanti vadāmi; na panāhaṃ, brāhmaṇa, sabbaṃ diṭṭhaṃ na bhāsitabbanti vadāmi; nāhaṃ, brāhmaṇa, sabbaṃ sutaṃ bhāsitabbanti vadāmi; na panāhaṃ, brāhmaṇa, sabbaṃ sutaṃ na bhāsitabbanti vadāmi; nāhaṃ, brāhmaṇa, sabbaṃ mutaṃ bhāsitabbanti vadāmi; na panāhaṃ, brāhmaṇa, sabbaṃ mutaṃ na bhāsitabbanti vadāmi; nāhaṃ, brāhmaṇa, sabbaṃ viññātaṃ bhāsitabbanti vadāmi; na panāhaṃ, brāhmaṇa, sabbaṃ viññātaṃ na bhāsitabbanti vadāmi.

Brahmane, je ne dis pas qu'on devrait parler de tout ce qu'on a vu, et je ne dis pas non plus qu'on ne devrait parler de rien de ce qu'on a vu; je ne dis pas qu'on devrait parler de tout ce qu'on a entendu, et je ne dis pas non plus qu'on ne devrait parler de rien de ce qu'on a entendu; je ne dis pas qu'on devrait parler de tout ce qu'on a senti, et je ne dis pas non plus qu'on ne devrait parler de rien de ce qu'on a senti; je ne dis pas qu'on devrait parler de tout ce qu'on a connu, et je ne dis pas non plus qu'on ne devrait parler de rien de ce qu'on a connu.

“yañhi, brāhmaṇa, diṭṭhaṃ bhāsato akusalā dhammā abhivaḍḍhanti, kusalā dhammā parihāyanti, evarūpaṃ diṭṭhaṃ na bhāsitabbanti vadāmi. yañca khvassa, brāhmaṇa, diṭṭhaṃ abhāsato kusalā dhammā parihāyanti, akusalā dhammā abhivaḍḍhanti, evarūpaṃ diṭṭhaṃ bhāsitabbanti vadāmi.

Si, brahmane, lorsqu'on parle de choses qu'on a vues les états mentaux désavantageux se développent et les états mentaux avantageux déclinent, alors je dis qu'il ne faudrait pas parler de ces choses qu'on a vues. Mais si, lorsqu'on ne parle pas de choses qu'on a vues les états mentaux avantageux déclinent et les états mentaux désavantageux se développent, alors je dis qu'il faudrait parler de ces choses qu'on a vues.

“yañhi, brāhmaṇa, sutaṃ bhāsato akusalā dhammā abhivaḍḍhanti, kusalā dhammā parihāyanti, evarūpaṃ sutaṃ na bhāsitabbanti vadāmi. yañca khvassa, brāhmaṇa, sutaṃ abhāsato kusalā dhammā parihāyanti, akusalā dhammā abhivaḍḍhanti, evarūpaṃ sutaṃ bhāsitabbanti vadāmi.

Si, brahmane, lorsqu'on parle de choses qu'on a entendues les états mentaux désavantageux se développent et les états mentaux avantageux déclinent, alors je dis qu'il ne faudrait pas parler de ces choses qu'on a entendues. Mais si, lorsqu'on ne parle pas de choses qu'on a entendues les états mentaux avantageux déclinent et les états mentaux désavantageux se développent, alors je dis qu'il faudrait parler de ces choses qu'on a entendues.

“yañhi, brāhmaṇa, mutaṃ bhāsato akusalā dhammā abhivaḍḍhanti, kusalā dhammā parihāyanti, evarūpaṃ mutaṃ na bhāsitabbanti vadāmi. yañca khvassa, brāhmaṇa, mutaṃ abhāsato kusalā dhammā parihāyanti, akusalā dhammā abhivaḍḍhanti, evarūpaṃ mutaṃ bhāsitabbanti vadāmi.

Si, brahmane, lorsqu'on parle de choses qu'on a senties les états mentaux désavantageux se développent et les états mentaux avantageux déclinent, alors je dis qu'il ne faudrait pas parler de ces choses qu'on a senties. Mais si, lorsqu'on ne parle pas de choses qu'on a senties les états mentaux avantageux déclinent et les états mentaux désavantageux se développent, alors je dis qu'il faudrait parler de ces choses qu'on a senties.

“yañhi, brāhmaṇa, viññātaṃ bhāsato akusalā dhammā abhivaḍḍhanti, kusalā dhammā parihāyanti, evarūpaṃ viññātaṃ na bhāsitabbanti vadāmi. yañca khvassa, brāhmaṇa, viññātaṃ abhāsato kusalā dhammā parihāyanti, akusalā dhammā abhivaḍḍhanti, evarūpaṃ viññātaṃ bhāsitabbanti vadāmī”ti.

Si, brahmane, lorsqu'on parle de choses qu'on a connues les états mentaux désavantageux se développent et les états mentaux avantageux déclinent, alors je dis qu'il ne faudrait pas parler de ces choses qu'on a connues. Mais si, lorsqu'on ne parle pas de choses qu'on a connues les états mentaux avantageux déclinent et les états mentaux désavantageux se développent, alors je dis qu'il faudrait parler de ces choses qu'on a connues.

atha kho vassakāro brāhmaṇo magadhamahāmatto bhagavato bhāsitaṃ abhinanditvā anumoditvā uṭṭhāyāsanā pakkāmīti.

Alors le brahmane Vassakāra, ministre d'état du Magadha, ayant approuvé des paroles du Fortuné, le salua puis se leva de son siège et s'en alla.





Bodhi leaf


Note


1. Vassakāra: littéralement: 'qui fait la pluie' [et le beau temps].



Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.