AN 4.102
Valāhaka Sutta
— Nuages orageux —
[ valāhaka: nuage orageux ]

Quatre types d'individus comparables à des nuages orageux, en fonction de leur érudition et de leur pénétration des quatre nobles vérités.




Pāḷi



evaṃ me sutaṃ:

Français



Ainsi ai-je entendu:

Ekaṃ samayaṃ bhagavā sāvatthiyaṃ viharati jetavane anāthapiṇḍikassa ārāme. Tatra kho bhagavā bhikkhū āmantesi:

En une occasion, le Fortuné séjournait près de Savatthi, dans le bois de Jéta, le parc d'Anathapindika. En cette occasion-là, il s'adressa aux bhikkhous:

— Bhikkhavo ti.

— Bhadante ti te bhikkhū bhagavato paccassosuṃ. Bhagavā etadavoca:

Bhikkhous!

Badhanté, répondirent les bhikkhous. Le Fortuné dit alors:

— Cattārome, bhikkhave, valāhakā. Katame cattāro? Gajjitā no vassitā, vassitā no gajjitā, neva gajjitā no vassitā, gajjitā ca vassitā ca. Ime kho, bhikkhave, cattāro valāhakā. Evamevaṃ kho, bhikkhave, cattāro valāhakūpamā puggalā santo saṃvijjamānā lokasmiṃ. Katame cattāro? Gajjitā no vassitā, vassitā no gajjitā, neva gajjitā no vassitā, gajjitā ca vassitā ca.

— Il y a, bhikkhous, ces quatre [types de] nuages orageux. Quels sont ces quatre? Celui qui tonne mais qui ne donne pas de pluie, celui qui donne de la pluie mais ne tonne pas, celui qui ne tonne pas ni ne donne de pluie, et celui qui tonne et donne de la pluie. Voici, bhikkhous, quels sont ces quatre [types de] nuages orageux. De le même manière, bhikkhous, on trouve dans le monde quatre [types d']individus comparables à des nuages orageux. Quels sont ces quatre? Celui qui tonne mais qui ne donne pas de pluie, celui qui donne de la pluie mais ne tonne pas, celui qui ne tonne pas ni ne donne de pluie, et celui qui tonne et donne de la pluie.

Kathañca, bhikkhave, puggalo gajjitā hoti, no vassitā? Idha, bhikkhave, ekacco puggalo dhammaṃ pariyāpuṇāti: suttaṃ, geyyaṃ, veyyākaraṇaṃ, gāthaṃ, udānaṃ, itivuttakaṃ, jātakaṃ, abbhutadhammaṃ, vedallaṃ. So ‘idaṃ dukkha’nti yathā·bhūtaṃ nappajānāti, ‘ayaṃ dukkha·samudayo’ti yathā·bhūtaṃ nappajānāti, ‘ayaṃ dukkha·nirodho’ti yathā·bhūtaṃ nappajānāti, ‘ayaṃ dukkha·nirodha·gāminī paṭipadā’ti yathā·bhūtaṃ nappajānāti. Evaṃ kho, bhikkhave, puggalo gajjitā hoti, no vassitā, seyyathāpi so, bhikkhave, valāhako gajjitā, no vassitā; tathūpamāhaṃ, bhikkhave, imaṃ puggalaṃ vadāmi.

Et comment, bhikkhous, est-ce qu'un individu tonne sans donner de la pluie? En cela, bhikkhous, un certain individu connaît l'Enseignement par cœur — les souttas, les mélanges de prose et de versets, les explications, les versets, les exclamations, les 'ainsi a-t-il été dit', les histoires de naissances antérieures, les histoires édifiantes et les questions-réponses{n} — mais il ne discerne pas, tel que c'est dans les faits: 'voici le mal-être', il ne discerne pas, tel que c'est dans les faits: 'voici l'origine du mal-être', il ne discerne pas, tel que c'est dans les faits: 'voici la cessation du mal-être', il ne discerne pas, tel que c'est dans les faits: 'voici la voie menant à la cessation du mal-être'. Ainsi, bhikkhous, un individu tonne mais ne donne pas de pluie, tout comme un nuage tonne mais ne donne pas de pluie, et je dis que cet individu y est comparable.

Kathañca, bhikkhave, puggalo vassitā hoti, no gajjitā? Idha, bhikkhave, ekacco puggalo dhammaṃ na pariyāpuṇāti: suttaṃ, geyyaṃ, veyyākaraṇaṃ, gāthaṃ, udānaṃ, itivuttakaṃ, jātakaṃ, abbhutadhammaṃ, vedallaṃ. So ‘idaṃ dukkha’nti yathā·bhūtaṃ pajānāti, ‘ayaṃ dukkha·samudayo’ti yathā·bhūtaṃ pajānāti, ‘ayaṃ dukkha·nirodho’ti yathā·bhūtaṃ pajānāti, ‘ayaṃ dukkha·nirodha·gāminī paṭipadā’ti yathā·bhūtaṃ pajānāti. Evaṃ kho, bhikkhave, puggalo vassitā hoti, no gajjitā, seyyathāpi so, bhikkhave, valāhako vassitā, no gajjitā; tathūpamāhaṃ, bhikkhave, imaṃ puggalaṃ vadāmi.

Et comment, bhikkhous, est-ce qu'un individu donne de la pluie sans tonner? En cela, bhikkhous, un certain individu ne connaît pas l'Enseignement par cœur — les souttas, les mélanges de prose et de versets, les explications, les versets, les exclamations, les 'ainsi a-t-il été dit', les histoires de naissances antérieures, les histoires édifiantes et les questions-réponses — mais il discerne, tel que c'est dans les faits: 'voici le mal-être', il discerne, tel que c'est dans les faits: 'voici l'origine du mal-être', il discerne, tel que c'est dans les faits: 'voici la cessation du mal-être', il discerne, tel que c'est dans les faits: 'voici la voie menant à la cessation du mal-être'. Ainsi, bhikkhous, un individu donne de la pluie mais ne tonne pas, tout comme un nuage donne de la pluie mais ne tonne pas, et je dis que cet individu y est comparable.

Kathañca, bhikkhave, puggalo neva gajjitā hoti, no vassitā? Idha, bhikkhave, ekacco puggalo neva dhammaṃ pariyāpuṇāti: suttaṃ, geyyaṃ, veyyākaraṇaṃ, gāthaṃ, udānaṃ, itivuttakaṃ, jātakaṃ, abbhutadhammaṃ, vedallaṃ. So ‘idaṃ dukkha’nti yathā·bhūtaṃ nappajānāti, ‘ayaṃ dukkha·samudayo’ti yathā·bhūtaṃ nappajānāti, ‘ayaṃ dukkha·nirodho’ti yathā·bhūtaṃ nappajānāti, ‘ayaṃ dukkha·nirodha·gāminī paṭipadā’ti yathā·bhūtaṃ nappajānāti. Evaṃ kho, bhikkhave, puggalo neva gajjitā hoti, no vassitā. Seyyathāpi so, bhikkhave, valāhako neva gajjitā, no vassitā; tathūpamāhaṃ, bhikkhave, imaṃ puggalaṃ vadāmi.

Et comment, bhikkhous, est-ce qu'un individu ne tonne pas et ne donne pas de pluie? En cela, bhikkhous, un certain individu ne connaît pas l'Enseignement par cœur — les souttas, les mélanges de prose et de versets, les explications, les versets, les exclamations, les 'ainsi a-t-il été dit', les histoires de naissances antérieures, les histoires édifiantes et les questions-réponses — et il ne discerne pas, tel que c'est dans les faits: 'voici le mal-être', il ne discerne pas, tel que c'est dans les faits: 'voici l'origine du mal-être', il ne discerne pas, tel que c'est dans les faits: 'voici la cessation du mal-être', il ne discerne pas, tel que c'est dans les faits: 'voici la voie menant à la cessation du mal-être'. Ainsi, bhikkhous, un individu ne tonne pas et ne donne pas de pluie, tout comme un nuage ne tonne pas et ne donne pas de pluie, et je dis que cet individu y est comparable.

Kathañca, bhikkhave, puggalo gajjitā ca hoti vassitā ca? Idha, bhikkhave, ekacco puggalo dhammaṃ pariyāpuṇāti – suttaṃ, geyyaṃ, veyyākaraṇaṃ, gāthaṃ, udānaṃ, itivuttakaṃ, jātakaṃ, abbhutadhammaṃ, vedallaṃ. So ‘idaṃ dukkha’nti yathā·bhūtaṃ pajānāti, ‘ayaṃ dukkha·samudayo’ti yathā·bhūtaṃ pajānāti, ‘ayaṃ dukkha·nirodho’ti yathā·bhūtaṃ pajānāti, ‘ayaṃ dukkha·nirodha·gāminī paṭipadā’ti yathā·bhūtaṃ pajānāti. Evaṃ kho, bhikkhave, puggalo gajjitā ca hoti vassitā ca. Seyyathāpi so, bhikkhave, valāhako gajjitā ca vassitā ca; tathūpamāhaṃ, bhikkhave, imaṃ puggalaṃ vadāmi. Ime kho, bhikkhave, cattāro valāhakūpamā puggalā santo saṃvijjamānā lokasmn ti.

Et comment, bhikkhous, est-ce qu'un individu tonne et donne de la pluie? En cela, bhikkhous, un certain individu connaît l'Enseignement par cœur — les souttas, les mélanges de prose et de versets, les explications, les versets, les exclamations, les 'ainsi a-t-il été dit', les histoires de naissances antérieures, les histoires édifiantes et les questions-réponses — et il discerne, tel que c'est dans les faits: 'voici le mal-être', il discerne, tel que c'est dans les faits: 'voici l'origine du mal-être', il discerne, tel que c'est dans les faits: 'voici la cessation du mal-être', il discerne, tel que c'est dans les faits: 'voici la voie menant à la cessation du mal-être'. Ainsi, bhikkhous, un individu tonne et donne de la pluie, tout comme un nuage tonne et donne de la pluie, et je dis que cet individu y est comparable.

Ime kho, bhikkhave, cattāro valāhakūpamā puggalā santo saṃvijjamānā lokasmin ti.

Voici, bhikkhous, quels sont ces quatre [types d']individus que l'on trouve dans le monde et qui sont comparables à des nuages orageux.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.