AN 4.94
Samādhi Sutta
— La concentration —

Quatre types d'individus existant dans le monde, selon qu'ils ont atteint ou non la tranquillité intérieure de l'esprit et/ou la vision discernante des phénomènes au moyen du discernement supérieur.




Pāḷi



“cattārome, bhikkhave, puggalā santo saṃvijjamānā lokasmiṃ. katame cattāro? idha, bhikkhave, ekacco puggalo lābhī hoti ajjhattaṃ cetosamathassa, na lābhī adhipaññā-dhamma-vipassanāya. idha pana, bhikkhave, ekacco puggalo lābhī hoti adhipaññā-dhamma-vipassanāya, na lābhī ajjhattaṃ cetosamathassa. idha pana, bhikkhave, ekacco puggalo na ceva lābhī hoti ajjhattaṃ cetosamathassa na ca lābhī adhipaññā-dhamma-vipassanāya. idha pana, bhikkhave, ekacco puggalo lābhī ceva hoti ajjhattaṃ cetosamathassa lābhī ca adhipaññā-dhamma-vipassanāya.

Français



Bhikkhous, on trouve dans le monde ces quatre [types d']individus. Quels sont ces quatre? En cela, bhikkhous, un certain individu obtient la tranquillité intérieure de l'esprit mais n'obtient pas la vision discernante des phénomènes au moyen du discernement supérieur. Ou bien, bhikkhous, un certain individu obtient la vision discernante des phénomènes au moyen du discernement supérieur mais n'obtient pas la tranquillité intérieure de l'esprit. Ou bien, bhikkhous, un certain individu n'obtient ni la tranquillité intérieure de l'esprit, ni la vision discernante des phénomènes au moyen du discernement supérieur. Ou bien, bhikkhous, un certain individu obtient à la fois la tranquillité intérieure de l'esprit et la vision discernante des phénomènes au moyen du discernement supérieur.

“tatra, bhikkhave, yvāyaṃ puggalo lābhī ajjhattaṃ cetosamathassa na lābhī adhipaññā-dhamma-vipassanāya, tena, bhikkhave, puggalena yvāyaṃ puggalo lābhī adhipaññā-dhamma-vipassanāya so upasaṅkamitvā evamassa vacanīyo: ‘kathaṃ nu kho, āvuso, saṅkhārā daṭṭhabbā? kathaṃ saṅkhārā sammasitabbā? kathaṃ saṅkhārā vipassitabbā’ ti? tassa so yathādiṭṭhaṃ yathāviditaṃ byākaroti: ‘evaṃ kho, āvuso, saṅkhārā daṭṭhabbā, evaṃ saṅkhārā sammasitabbā, evaṃ saṅkhārā vipassitabbā’ti. so aparena samayena lābhī ceva hoti ajjhattaṃ cetosamathassa lābhī ca adhipaññā-dhamma-vipassanāya.

Maintenant, bhikkhous, l'individu qui obtient la tranquillité intérieure de l'esprit mais n'obtient pas la vision discernante des phénomènes au moyen du discernement supérieur devrait aller voir un individu qui obtient la vision discernante des phénomènes au moyen du discernement supérieur et lui demander: 'Ami, comment faut-il voir les phénomènes construits? Comment faut-il examiner les phénomènes construits? Comment faut-il voir les phénomènes construits de manière discernante?' Ce dernier lui répond comme il a vu [les choses], comme il [les] a trouvées: 'Ami, il faut voir les phénomènes construits de cette manière, il faut examiner les phénomènes construits de cette manière, il faut voir les phénomènes construits de manière discernante de cette manière.' Plus tard, il obtient à la fois la tranquillité intérieure de l'esprit et la vision discernante des phénomènes au moyen du discernement supérieur.

“tatra, bhikkhave, yvāyaṃ puggalo lābhī adhipaññā-dhamma-vipassanāya na lābhī ajjhattaṃ cetosamathassa, tena, bhikkhave, puggalena yvāyaṃ puggalo lābhī ajjhattaṃ cetosamathassa so upasaṅkamitvā evamassa vacanīyo: ‘kathaṃ nu kho, āvuso, cittaṃ saṇṭhapetabbaṃ? kathaṃ cittaṃ sannisādetabbaṃ? kathaṃ cittaṃ ekodi kātabbaṃ? kathaṃ cittaṃ samādahātabban’ti? tassa so yathādiṭṭhaṃ yathāviditaṃ byākaroti: ‘evaṃ kho, āvuso, cittaṃ saṇṭhapetabbaṃ, evaṃ cittaṃ sannisādetabbaṃ, evaṃ cittaṃ ekodi kātabbaṃ, evaṃ cittaṃ samādahātabban’ti. so aparena samaye lābhī ceva hoti adhipaññā-dhamma-vipassanāya lābhī ca ajjhattaṃ cetosamathassa.

Bhikkhous, l'individu qui obtient la vision discernante des phénomènes au moyen du discernement supérieur mais n'obtient pas la tranquillité intérieure de l'esprit devrait aller voir un individu qui obtient la tranquillité intérieure de l'esprit et lui demander: 'Ami, comment faut-il poser l'esprit? Comment faut-il assoir l'esprit? Comment faut-il unifier l'esprit? Comment faut-il concentrer l'esprit?' Ce dernier lui répond comme il a vu [les choses], comme il [les] a trouvées: 'Ami, il faut poser l'esprit de cette manière, il faut assoir l'esprit de cette manière, il faut unifier l'esprit de cette manière, il faut concentrer l'esprit de cette manière.' Plus tard, il obtient à la fois la vision discernante des phénomènes au moyen du discernement supérieur et la tranquillité intérieure de l'esprit.

“tatra, bhikkhave, yvāyaṃ puggalo na ceva lābhī ajjhattaṃ cetosamathassa na ca lābhī adhipaññā-dhamma-vipassanāya, tena, bhikkhave, puggalena yvāyaṃ puggalo lābhī ceva ajjhattaṃ cetosamathassa lābhī ca adhipaññā-dhamma-vipassanāya so upasaṅkamitvā evamassa vacanīyo: ‘kathaṃ nu kho, āvuso, cittaṃ saṇṭhapetabbaṃ? kathaṃ cittaṃ sannisādetabbaṃ? kathaṃ cittaṃ ekodi kātabbaṃ? kathaṃ cittaṃ samādahātabbaṃ? kathaṃ saṅkhārā daṭṭhabbā? kathaṃ saṅkhārā sammasitabbā? kathaṃ saṅkhārā vipassitabbā’ti? tassa so yathādiṭṭhaṃ yathāviditaṃ byākaroti: ‘evaṃ kho, āvuso, cittaṃ saṇṭhapetabbaṃ, evaṃ cittaṃ sannisādetabbaṃ, evaṃ cittaṃ ekodi kātabbaṃ, evaṃ cittaṃ samādahātabbaṃ, evaṃ saṅkhārā daṭṭhabbā, evaṃ saṅkhārā sammasitabbā, evaṃ saṅkhārā vipassitabbā’ti. so aparena samayena lābhī ceva hoti ajjhattaṃ cetosamathassa lābhī ca adhipaññā-dhamma-vipassanāya.

Bhikkhous, l'individu qui n'obtient ni la tranquillité intérieure de l'esprit, ni la vision discernante des phénomènes au moyen du discernement supérieur devrait aller voir un individu qui obtient la tranquillité intérieure de l'esprit et qui obtient la vision discernante des phénomènes au moyen du discernement supérieur et lui demander: 'Ami, comment faut-il poser l'esprit? Comment faut-il assoir l'esprit? Comment faut-il unifier l'esprit? Comment faut-il concentrer l'esprit? Comment faut-il voir les phénomènes construits? Comment faut-il examiner les phénomènes construits? Comment faut-il voir les phénomènes construits de manière discernante?' Ce dernier lui répond comme il a vu [les choses], comme il [les] a trouvées: 'Ami, il faut poser l'esprit de cette manière, il faut assoir l'esprit de cette manière, il faut unifier l'esprit de cette manière, il faut concentrer l'esprit de cette manière. Il faut voir les phénomènes construits de cette manière, il faut examiner les phénomènes construits de cette manière, il faut voir les phénomènes construits de manière discernante de cette manière.' Plus tard, il obtient à la fois la tranquillité intérieure de l'esprit et la vision discernante des phénomènes au moyen du discernement supérieur.

“tatra, bhikkhave, yvāyaṃ puggalo lābhī ceva hoti ajjhattaṃ cetosamathassa lābhī adhipaññā-dhamma-vipassanāya, tena, bhikkhave, puggalena tesu ceva kusalesu dhammesu patiṭṭhāya uttari āsavānaṃ khayāya yogo karaṇīyo.

Bhikkhous, l'individu qui obtient à la fois la tranquillité intérieure de l'esprit et la vision discernante des phénomènes au moyen du discernement supérieur devrait se baser sur ces états mentaux avantageux et faire un travail supplémentaire pour l'élimination complète des impuretés mentales.

ime kho, bhikkhave, cattāro puggalā santo saṃvijjamānā lokasmin”ti.

Voici, bhikkhous, quels sont ces quatre [types d']individus que l'on trouve dans le monde.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.



Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.