AN 4.59
Bhojana Sutta
— De la nourriture —

Les quatre choses que l'on offre réellement lorsqu'on offre de la nourriture.




Pāḷi



“bhojanaṃ, bhikkhave, dadamāno dāyako paṭiggāhakānaṃ cattāri ṭhānāni deti. katamāni cattāri? āyuṃ deti, vaṇṇaṃ deti, sukhaṃ deti, balaṃ deti. āyuṃ kho pana datvā āyussa bhāgī hoti dibbassa vā mānusassa vā. vaṇṇaṃ datvā vaṇṇassa bhāgī hoti dibbassa vā mānusassa vā. sukhaṃ datvā sukhassa bhāgī hoti dibbassa vā mānusassa vā. balaṃ datvā balassa bhāgī hoti dibbassa vā mānusassa vā. bhojanaṃ, bhikkhave, dadamāno dāyako paṭiggāhakānaṃ imāni cattāri ṭhānāni detī”ti.

Français



Bhikkhous, lorsqu'un donateur offre de la nourriture, il offre quatre choses à son donataire. Quelles sont ces quatre? Il offre la longévité, il offre la beauté, il offre le bien-être, et il offre la force. Ayant offert la longévité, il reçoit la longévité, qu'elle soit dévique ou humaine. Ayant offert la beauté, il reçoit la beauté, qu'elle soit dévique ou humaine. Ayant offert le bien-être, il reçoit le bien-être, qu'il soit dévique ou humain. Ayant offert la force, il reçoit la force, qu'elle soit dévique ou humaine. Bhikkhous, lorsqu'un donateur offre de la nourriture, il offre ces quatre choses à son donataire.



(Une récapitulation finale en vers n'a pas été traduite)


Bodhi leaf

Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.