AN 4.25
Brahmacariya Sutta
— La vie brahmique —

Un petit rappel au sujet de pourquoi on devient un bhikkhou.




Pāḷi



“nayidaṃ, bhikkhave, brahmacariyaṃ vussati janakuhanatthaṃ, na janalapanatthaṃ, na lābhasakkārasilokānisaṃsatthaṃ, na itivādappamokkhānisaṃsatthaṃ, na ‘iti maṃ jano jānātū’ti. atha kho idaṃ, bhikkhave, brahmacariyaṃ vussati saṃvaratthaṃ pahānatthaṃ virāgatthaṃ nirodhatthan”ti.

Français



Bhikkhous, cette vie brahmique n'est pas vécue pour faire plaisir aux gens, ni pour les flatter, ni pour [obtenir] acquisitions, honneurs et renommée, ni pour gagner dans des débats, ni [en pensant:] 'Que les gens sachent que je suis ainsi!' Mais cette vie brahmique, bhikkhous, est vécue pour la restreinte, pour l'abandon, pour le désintéressement, pour la cessation.



(Une récapitulation finale en vers n'a pas été traduite)


Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.