AN 4.22
Uruvela Sutta
— À Ourouvéla —

De vieux brahmanes viennent voir le Bouddha juste après son éveil et se plaignent qu'il ne leur montre pas assez de respect. Celui-ci explique qui il considère comme un ancien digne de respect, et ça n'a rien à voir avec l'âge.




Pāḷi



“ekamidāhaṃ, bhikkhave, samayaṃ uruvelāyaṃ viharāmi najjā nerañjarāya tīre ajapālanigrodhe paṭhamābhisambuddho. atha kho, bhikkhave, sambahulā brāhmaṇā jiṇṇā vuddhā mahallakā addhagatā vayoanuppattā yenāhaṃ tenupasaṅkamiṃsu; upasaṅkamitvā mayā saddhiṃ sammodiṃsu. sammodanīyaṃ kathaṃ sāraṇīyaṃ vītisāretvā ekamantaṃ nisīdiṃsu. ekamantaṃ nisinnā kho, bhikkhave, te brāhmaṇā maṃ etadavocuṃ :

Français



En une occasion, bhikkhous, je séjournais à Ourouvéla, au bord du fleuve Nerañjara, au pied du banian des chevriers, peu après avoir atteint l'éveil complet. En cette occasion-là, un groupe de brahmanes âgés, vieux, séniles, avancés en âge, décrépits vinrent me voir et échangèrent des courtoisies avec moi. Après cet échange de courtoisies et de salutations amicales, il s'assirent d'un côté. Tandis qu'ils étaient assis là, ces brahmanes me dirent:

‘sutaṃ netaṃ, bho gotama: na samaṇo gotamo brāhmaṇe jiṇṇe vuddhe mahallake addhagate vayoanuppatte abhivādeti vā paccuṭṭheti vā āsanena vā nimantetīti. tayidaṃ, bho gotama, tatheva. na hi bhavaṃ gotamo brāhmaṇe jiṇṇe vuddhe mahallake addhagate vayoanuppatte abhivādeti vā paccuṭṭheti vā āsanena vā nimanteti. tayidaṃ, bho gotama, na sampannamevā’”ti.

'Sieur Gotama, nous avons entendu dire ceci: "Le renonçant Gotama ne rend pas hommage aux brahmanes qui sont âgés, vieux, séniles, avancés en âge, décrépits, il ne se lève de son siège par respect envers eux, ni ne les invite à s'asseoir," et en effet, nous constatons que le Sieur Gotama ne rend pas hommage aux brahmanes qui sont âgés, vieux, séniles, avancés en âge, décrépits, qu'il ne se lève de son siège par respect envers eux, ni ne les invite à s'asseoir. Ce n'est pas correct, Sieur Gotama.

“tassa mayhaṃ, bhikkhave, etadahosi: ‘nayime āyasmanto jānanti theraṃ vā therakaraṇe vā dhamme’ti. vuddho cepi, bhikkhave, hoti āsītiko vā nāvutiko vā vassasatiko vā jātiyā so ca hoti akālavādī abhūtavādī anatthavādī adhammavādī avinayavādī, anidhānavatiṃ vācaṃ bhāsitā akālena anapadesaṃ apariyantavatiṃ anatthasaṃhitaṃ, atha kho so ‘bālo thero’tveva saṅkhaṃ gacchati.

Alors, bhikkhous, je me suis dit: 'Ces vénérables ne savent pas ce qu'est un aîné ni ce qu'est le caractère d'un aîné.' Bhikkhous, même si un individu est un aîné, âgé de quatre-vingt ans, quatre-vingt dix ans ou cent ans, s'il parle au mauvais moment, qu'il dit des choses non factuelles, non bénéfiques, contraires au Dhamma, contraires à la Discipline, qu'il dit des choses inutiles, au mauvais moment, sans raison [définie], sans modération, et qu'il dit des choses non profitables, alors il est considéré comme étant un sot aîné.{1}

“daharo cepi, bhikkhave, hoti yuvā susukāḷakeso bhadrena yobbanena samannāgato paṭhamena vayasā. so ca hoti kālavādī bhūtavādī atthavādī dhammavādī vinayavādī nidhānavatiṃ vācaṃ bhāsitā kālena sāpadesaṃ pariyantavatiṃ atthasaṃhitaṃ. atha kho so ‘paṇḍito thero’tveva saṅkhaṃ gacchati.

Mais, bhikkhous, même si un individu est un cadet, peu avancé en âge, un jeune homme aux cheveux noirs, pourvu des bienfaits de la jeunesse, dans le premier stade de la vie, s'il parle au bon moment, qu'il dit des choses factuelles, bénéfiques, en accord avec le Dhamma, en accord avec la Discipline, qu'il dit des choses utiles, au bon moment, avec une raison [définie], avec modération, et qu'il dit des choses profitables, alors il est considéré comme étant un sage aîné.

“cattārome, bhikkhave, therakaraṇā dhammā. katame cattāro?

Ces quatre choses, bhikkhous, font de quelqu'un un aîné. Quelles sont ces quatre?

idha, bhikkhave, bhikkhu sīlavā hoti, pātimokkhasaṃvarasaṃvuto viharati ācāragocarasampanno aṇumattesu vajjesu bhayadassāvī, samādāya sikkhati sikkhāpadesu.

En cela, un bhikkhou est vertueux, il demeure restreint par la restreinte du Patimokkha, accompli en [bonne] conduite et dans son domaine [d'activité], voyant le danger dans la moindre des fautes, il entreprend les règles de l'entraînement et s'y entraîne.

bahussuto hoti sutadharo sutasannicayo, ye te dhammā ādikalyāṇā majjhekalyāṇā pariyosānakalyāṇā sātthaṃ sabyañjanaṃ kevalaparipuṇṇaṃ parisuddhaṃ brahmacariyaṃ abhivadanti, tathārūpāssa dhammā bahussutā honti dhātā vacasā paricitā manasānupekkhitā, diṭṭhiyā suppaṭividdhā.

Il est très instruit, il garde à l'esprit ce qu'il a entendu, il accumule ce qu'il a entendu, et en ce qui concerne les enseignements qui sont bénéfiques au début, bénéfiques au milieu et bénéfiques à la fin, avec la signification et le phrasé corrects, révélant la vie brahmique qui est entièrement complète et pure, il a appris beaucoup de ces enseignements, il les a retenus à l'esprit, récités oralement, examinés mentalement et bien intégrés dans ses vues.

catunnaṃ jhānānaṃ ābhicetasikānaṃ diṭṭhadhammasukhavihārānaṃ nikāmalābhī hoti akicchalābhī akasiralābhī.

Il obtient à volonté, aisément et sans difficulté les quatre jhanas, états d'esprit élevés qui fournissent un séjour agréable dans le monde visible.

āsavānaṃ khayā anāsavaṃ cetovimuttiṃ paññāvimuttiṃ diṭṭheva dhamme sayaṃ abhiññā sacchikatvā upasampajja viharati.

Avec la destruction des impuretés mentales, il entre et demeure dans ce monde visible dans la libération de l'esprit sans impureté, dans la libération par le discernement, en l'ayant réalisée pour lui-même par connaissance directe.

ime kho, bhikkhave, cattāro therakaraṇā dhammā”ti.

Voici, bhikkhous, quelles sont ces quatre choses qui font de quelqu'un un aîné.



(Une récapitulation finale en vers n'a pas été traduite)


Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.