AN 3.117
Vipattisampadā Sutta
— Échecs & Accomplissements —

Voici quels sont les échecs et accomplissements qui sont décisifs pour le destin d'une personne lors de la dissolution du corps, après la mort.




Pāḷi



“tisso imā, bhikkhave, vipattiyo. katamā tisso? sīlavipatti, cittavipatti, diṭṭhivipatti.

Français



Bhikkhous, il y a ces trois échecs. Quels sont ces trois? L'échec en termes de vertu, l'échec en esprit, et l'échec en termes de vues.

katamā ca, bhikkhave, sīlavipatti? idha, bhikkhave, ekacco pāṇātipātī hoti, adinnādāyī hoti, kāmesumicchācārī hoti, musāvādī hoti, pisuṇavāco hoti, pharusavāco hoti, samphappalāpī hoti. ayaṃ vuccati, bhikkhave, sīlavipatti.

Et qu'est-ce, bhikkhous, que l'échec en termes de vertu? En cela, un certain individu détruit la vie, s'approprie ce qui n'a pas été donné, se méconduit dans la sensualité, a des paroles fausses, des paroles médisantes, des paroles acerbes, et s'engage dans des bavardages infructueux. Voici, bhikkhous, ce qu'on appelle l'échec en termes de vertu.

“katamā ca, bhikkhave, cittavipatti? idha, bhikkhave, ekacco abhijjhālu hoti byāpannacitto. ayaṃ vuccati, bhikkhave, cittavipatti.

Et qu'est-ce, bhikkhous, que l'échec en esprit? En cela, un certain individu est envieux et a un esprit de malveillance. Voici, bhikkhous, ce qu'on appelle l'échec en esprit.

“katamā ca, bhikkhave, diṭṭhivipatti? idha, bhikkhave, ekacco micchādiṭṭhiko hoti viparītadassano: ‘natthi dinnaṃ, natthi yiṭṭhaṃ, natthi hutaṃ, natthi sukatadukkaṭānaṃ, kammānaṃ phalaṃ vipāko, natthi ayaṃ loko, natthi paro loko, natthi mātā, natthi pitā, natthi sattā opapātikā, natthi loke samaṇabrāhmaṇā sammaggatā sammāpaṭipannā ye imañca lokaṃ parañca lokaṃ sayaṃ abhiññā sacchikatvā pavedentī’ti. ayaṃ vuccati, bhikkhave, diṭṭhivipatti.

Et qu'est-ce, bhikkhous, que l'échec en termes de vues? En cela, un certain individu a des vues erronées, il a une vision inversée: 'Il n'y a pas ce qui est donné,{n} ni ce qui est sacrifié, ni ce qui est offert, il n'y a pas de résultats aux actions bonnes ou mauvaises, il n'y a pas ce monde, il n'y a pas d'autre monde, il n'y a pas de mère, pas de père,{n} pas d'êtres nés spontanément, il n'y a pas dans le monde de renonçants & brahmanes avançant correctement, cheminant correctement, qui fassent connaître ce monde et l'autre monde en les ayant réalisés pour eux-mêmes par connaissance directe.' Voici, bhikkhous, ce qu'on appelle l'échec en termes de vues.

sīlavipattihetu vā, bhikkhave, sattā kāyassa bhedā paraṃ maraṇā apāyaṃ duggatiṃ vinipātaṃ nirayaṃ upapajjanti; cittavipattihetu vā, bhikkhave, sattā kāyassa bhedā paraṃ maraṇā apāyaṃ duggatiṃ vinipātaṃ nirayaṃ upapajjanti; diṭṭhivipattihetu vā, bhikkhave, sattā kāyassa bhedā paraṃ maraṇā apāyaṃ duggatiṃ vinipātaṃ nirayaṃ upapajjanti.

C'est à cause de l'échec en termes de vertu, bhikkhous, que les êtres, lors de la dissolution du corps, après la mort, réapparaissent dans une existence infortunée, une mauvaise destination, un monde inférieur, ou en enfer. Ou bien c'est à cause de l'échec en esprit, bhikkhous, que les êtres, lors de la dissolution du corps, après la mort, réapparaissent dans une existence infortunée, une mauvaise destination, un monde inférieur, ou en enfer. Ou bien c'est à cause de l'échec en termes de vues, bhikkhous, que les êtres, lors de la dissolution du corps, après la mort, réapparaissent dans une existence infortunée, une mauvaise destination, un monde inférieur, ou en enfer.

imā kho, bhikkhave, tisso vipattiyoti.

Voici, bhikkhous, quels sont ces trois échecs.

“tisso imā, bhikkhave, sampadā. katamā tisso? sīlasampadā, cittasampadā, diṭṭhisampadā.

Bhikkhous, il y a ces trois accomplissements. Quels sont ces trois? L'accomplissement en vertu, l'accomplissement en esprit, et l'accomplissement en termes de vues.

katamā ca, bhikkhave, sīlasampadā? idha, bhikkhave, ekacco pāṇātipātā paṭivirato hoti, adinnādānā paṭivirato hoti, kāmesumicchācārā paṭivirato hoti, musāvādā paṭivirato hoti, pisuṇāya vācāya paṭivirato hoti, pharusāya vācāya paṭivirato hoti, samphappalāpā paṭivirato hoti. ayaṃ vuccati, bhikkhave, sīlasampadā.

Et qu'est-ce, bhikkhous, que l'accomplissement en vertu? En cela, un certain individu s'abstient de détruire la vie, s'abstient de s'approprier ce qui n'a pas été donné, s'abstient de se méconduire dans la sensualité, s'abstient de dire des paroles fausses, s'abstient de dire des paroles médisantes, s'abstient de dire des paroles acerbes, s'abstient de s'engager dans des bavardages infructueux. Voici, bhikkhous, ce qu'on appelle l'accomplissement en vertu.

“katamā ca, bhikkhave, cittasampadā? idha, bhikkhave, ekacco anabhijjhālu hoti abyāpannacitto. ayaṃ vuccati, bhikkhave, cittasampadā.

Et qu'est-ce, bhikkhous, que l'accomplissement en vertu? En cela, un certain individu n'est pas envieux et n'a pas un esprit de malveillance. Voici, bhikkhous, ce qu'on appelle l'accomplissement en esprit.

“katamā ca, bhikkhave, diṭṭhisampadā? idha, bhikkhave, ekacco sammādiṭṭhiko hoti aviparītadassano: ‘atthi dinnaṃ, atthi yiṭṭhaṃ, atthi hutaṃ, atthi sukatadukkaṭānaṃ kammānaṃ phalaṃ vipāko, atthi ayaṃ loko, atthi paro loko, atthi mātā, atthi pitā, atthi sattā opapātikā, atthi loke samaṇabrāhmaṇā sammaggatā sammāpaṭipannā ye imañca lokaṃ parañca lokaṃ sayaṃ abhiññā sacchikatvā pavedentī’ti. ayaṃ vuccati, bhikkhave, diṭṭhisampadā.

Et qu'est-ce, bhikkhous, que l'accomplissement en termes de vues? En cela, un certain individu a des vues correctes, il a une vision à l'endroit: 'Il y a ce qui est donné, ce qui est sacrifié, ce qui est offert, il y a des résultats aux actions bonnes ou mauvaises, il y a ce monde, il y a l'autre monde, il y a la mère, le père, les êtres nés spontanément, il y a dans le monde des renonçants & brahmanes avançant correctement, cheminant correctement, qui font connaître ce monde et l'autre monde en les ayant réalisés pour eux-mêmes par connaissance directe.' Voici, bhikkhous, ce qu'on appelle l'accomplissement en termes de vues.

sīlasampadāhetu vā, bhikkhave, sattā kāyassa bhedā paraṃ maraṇā sugatiṃ saggaṃ lokaṃ upapajjanti; cittasampadāhetu vā, bhikkhave, sattā kāyassa bhedā paraṃ maraṇā sugatiṃ saggaṃ lokaṃ upapajjanti; diṭṭhisampadāhetu vā, bhikkhave, sattā kāyassa bhedā paraṃ maraṇā sugatiṃ saggaṃ lokaṃ upapajjanti.

C'est grâce à leur accomplissement en vertu, bhikkhous, que les êtres, lors de la dissolution du corps, après la mort, réapparaissent dans une bonne destination, dans un monde paradisiaque. C'est grâce à leur accomplissement en esprit, bhikkhous, que les êtres, lors de la dissolution du corps, après la mort, réapparaissent dans une bonne destination, dans un monde paradisiaque. C'est grâce à leur accomplissement en termes de vues, bhikkhous, que les êtres, lors de la dissolution du corps, après la mort, réapparaissent dans une bonne destination, dans un monde paradisiaque.

imā kho, bhikkhave, tisso sampadā”ti.

Voici, bhikkhous, quels sont ces trois accomplissements.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.