AN 3.109
Arakkhita Sutta
— Pas protégé —

La protection de l'esprit est fondamentale.




Pāḷi



atha kho anāthapiṇḍiko gahapati yena bhagavā tenupasaṅkami; upasaṅkamitvā bhagavantaṃ abhivādetvā ekamantaṃ nisīdi. ekamantaṃ nisinnaṃ kho anāthapiṇḍikaṃ gahapatiṃ bhagavā etadavoca:

Français



En une occasion, Anathapindika le maître de maison alla voir le Fortuné, lui rendit hommage, puis s'assit d'un côté. Tandis qu'il était assis là, le Fortuné lui dit:

— “citte, gahapati, arakkhite kāyakammampi arakkhitaṃ hoti, vacīkammampi arakkhitaṃ hoti, manokammampi arakkhitaṃ hoti. tassa arakkhitakāyakammantassa arakkhitavacīkammantassa arakkhitamanokammantassa kāyakammampi avassutaṃ hoti, vacīkammampi avassutaṃ hoti, manokammampi avassutaṃ hoti. tassa avassutakāyakammantassa avassutavacīkammantassa avassutamanokammantassa kāyakammampi pūtikaṃ hoti, vacīkammampi pūtikaṃ hoti, manokammampi pūtikaṃ hoti. tassa pūtikāyakammantassa pūtivacīkammantassa pūtimanokammantassa na bhaddakaṃ maraṇaṃ hoti, na bhaddikā kālaṅkiriyā.

— Maître de maison, lorsque l'esprit n'est pas protégé, les actions corporelles ne sont pas protégées, les actions verbales ne sont pas protégées, et les actions mentales ne sont pas protégées. Pour celui chez qui les actions corporelles ne sont pas protégées, les actions verbales ne sont pas protégées, et les actions mentales ne sont pas protégées, les actions corporelles sont entachées,{n} les actions verbales sont entachées et les actions mentales sont entachées. Pour celui chez qui les actions corporelles sont entachées, les actions verbales sont entachées et les actions mentales sont entachées, les actions corporelles sont pourries, les actions verbales sont pourries et les actions mentales sont pourries. Pour celui chez qui les actions corporelles sont pourries, les actions verbales sont pourries et les actions mentales sont pourries, la mort n'est pas favorable, le trépas n'est pas favorable.

“seyyathāpi, gahapati, kūṭāgāre ducchanne kūṭampi arakkhitaṃ hoti, gopānasiyopi arakkhitā honti, bhittipi arakkhitā hoti; kūṭampi avassutaṃ hoti, gopānasiyopi avassutā honti, bhittipi avassutā hoti; kūṭampi pūtikaṃ hoti, gopānasiyopi pūtikā honti, bhittipi pūtikā hoti. evamevaṃ kho, gahapati, citte arakkhite kāyakammampi arakkhitaṃ hoti, vacīkammampi arakkhitaṃ hoti, manokammampi arakkhitaṃ hoti. tassa arakkhitakāyakammantassa arakkhitavacīkammantassa arakkhitamanokammantassa kāyakammampi avassutaṃ hoti, vacīkammampi avassutaṃ hoti, manokammampi avassutaṃ hoti. tassa avassutakāyakammantassa avassutavacīkammantassa avassutamanokammantassa kāyakammampi pūtikaṃ hoti, vacīkammampi pūtikaṃ hoti, manokammampi pūtikaṃ hoti. tassa pūtikāyakammantassa pūtivacīkammantassa pūtimanokammantassa na bhaddakaṃ maraṇaṃ hoti, na bhaddikā kālaṅkiriyā.

Tout comme, maître de maison, dans une maison au toit pointu mal couverte, le faîte n'est pas protégé, les poutres ne sont pas protégées, et les murs ne sont pas protégés; le faîte est entaché, les poutres sont entachées, et les murs sont entachés; le faîte est pourri, les poutres sont pourries, et les murs sont pourris; de la même manière, maître de maison, lorsque l'esprit n'est pas protégé, les actions corporelles ne sont pas protégées, les actions verbales ne sont pas protégées, et les actions mentales ne sont pas protégées. Pour celui chez qui les actions corporelles ne sont pas protégées, les actions verbales ne sont pas protégées, et les actions mentales ne sont pas protégées, les actions corporelles sont entachées, les actions verbales sont entachées et les actions mentales sont entachées. Pour celui chez qui les actions corporelles sont entachées, les actions verbales sont entachées et les actions mentales sont entachées, les actions corporelles sont pourries, les actions verbales sont pourries et les actions mentales sont pourries. Pour celui chez qui les actions corporelles sont pourries, les actions verbales sont pourries et les actions mentales sont pourries, la mort n'est pas favorable, le trépas n'est pas favorable.

“citte, gahapati, rakkhite kāyakammampi rakkhitaṃ hoti, vacīkammampi rakkhitaṃ hoti, manokammampi rakkhitaṃ hoti. tassa rakkhitakāyakammantassa rakkhitavacīkammantassa rakkhitamanokammantassa kāyakammampi anavassutaṃ hoti, vacīkammampi anavassutaṃ hoti, manokammampi anavassutaṃ hoti. tassa anavassutakāyakammantassa anavassutavacīkammantassa anavassutamanokammantassa kāyakammampi apūtikaṃ hoti, vacīkammampi apūtikaṃ hoti, manokammampi apūtikaṃ hoti. tassa apūtikāyakammantassa apūtivacīkammantassa apūtimanokammantassa bhaddakaṃ maraṇaṃ hoti, bhaddikā kālaṅkiriyā.

Maître de maison, lorsque l'esprit est protégé, les actions corporelles sont protégées, les actions verbales sont protégées, et les actions mentales sont protégées. Pour celui chez qui les actions corporelles sont protégées, les actions verbales sont protégées, et les actions mentales sont protégées, les actions corporelles sont sans tache, les actions verbales sont sans tache et les actions mentales sont sans tache. Pour celui chez qui les actions corporelles sont sans tache, les actions verbales sont sans tache et les actions mentales sont sans tache, les actions corporelles ne sont pas pourries, les actions verbales ne sont pas pourries et les actions mentales ne sont pas pourries. Pour celui chez qui les actions corporelles ne sont pas pourries, les actions verbales ne sont pas pourries et les actions mentales ne sont pas pourries, la mort est favorable, le trépas est favorable.

“seyyathāpi, gahapati, kūṭāgāre succhanne kūṭampi rakkhitaṃ hoti, gopānasiyopi rakkhitā honti, bhittipi rakkhitā hoti; kūṭampi anavassutaṃ hoti, gopānasiyopi anavassutā honti, bhittipi anavassutā hoti; kūṭampi apūtikaṃ hoti, gopānasiyopi apūtikā honti, bhittipi apūtikā hoti. evamevaṃ kho, gahapati, citte rakkhite kāyakammampi rakkhitaṃ hoti, vacīkammampi rakkhitaṃ hoti, manokammampi rakkhitaṃ hoti. tassa rakkhitakāyakammantassa rakkhitavacīkammantassa rakkhitamanokammantassa kāyakammampi anavassutaṃ hoti, vacīkammampi anavassutaṃ hoti, manokammampi anavassutaṃ hoti. tassa anavassutakāyakammantassa anavassutavacīkammantassa anavassutamanokammantassa kāyakammampi apūtikaṃ hoti, vacīkammampi apūtikaṃ hoti, manokammampi apūtikaṃ hoti. tassa apūtikāyakammantassa apūtivacīkammantassa apūtimanokammantassa bhaddakaṃ maraṇaṃ hoti, bhaddikā kālaṅkiriyā”ti.

Tout comme, maître de maison, dans une maison au toit pointu bien couverte, le faîte est protégé, les poutres sont protégées, et les murs sont protégés; le faîte est sans tache, les poutres sont sans tache, et les murs sont sans tache; le faîte n'est pas pourri, les poutres ne sont pas pourries, et les murs ne sont pas pourris; de la même manière, maître de maison, lorsque l'esprit est protégé, les actions corporelles sont protégées, les actions verbales sont protégées, et les actions mentales sont protégées. Pour celui chez qui les actions corporelles sont protégées, les actions verbales sont protégées, et les actions mentales sont protégées, les actions corporelles sont sans tache, les actions verbales sont sans tache et les actions mentales sont sans tache. Pour celui chez qui les actions corporelles sont sans tache, les actions verbales sont sans tache et les actions mentales sont sans tache, les actions corporelles ne sont pas pourries, les actions verbales ne sont pas pourries et les actions mentales ne sont pas pourries. Pour celui chez qui les actions corporelles ne sont pas pourries, les actions verbales ne sont pas pourries et les actions mentales ne sont pas pourries, la mort est favorable, le trépas est favorable.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.