AN 3.107
Ruṇṇa Sutta
— C'est pleurer —

Ici le Bouddha explique ce qu'est chanter et danser dans la discipline des êtres nobles, et donne son instruction en ce qui concerne rire et sourire.




Pāḷi


Français


Ruṇṇamidaṃ, bhikkhave, ariyassa vinaye yadidaṃ gītaṃ. Ummattakamidaṃ, bhikkhave, ariyassa vinaye yadidaṃ naccaṃ. Komārakamidaṃ, bhikkhave, ariyassa vinaye yadidaṃ ativelaṃ dantavidaṃsakahasitaṃ. Tasmātiha, bhikkhave, setughāto gīte, setughāto nacce, alaṃ vo dhammappamoditānaṃ sataṃ sitaṃ sitamattāyā.

C'est pleurer, bhikkhous, dans la discipline des êtres nobles, que de chanter. C'est perdre la tête, bhikkhous, dans la discipline des êtres nobles, que de danser. C'est être puéril, bhikkhous, dans la discipline des êtres nobles, que de rire longtemps en montrant les dents. C'est pourquoi, bhikkhous, ayant complètement renoncé au chant, ayant complètement renoncé à la danse, il est convenable à ceux qui se réjouissent dans le Dhamma de sourire avec présence d'esprit, de sourire modérément.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.