AN 3.79
Gandhajāta Sutta
— Senteur —

Voici comment la senteur des gens bien diffuse dans le sens du vent et à contre-vent.




Pāḷi



atha kho āyasmā ānando yena bhagavā tenupasaṅkami; upasaṅkamitvā bhagavantaṃ abhivādetvā ekamantaṃ nisīdi. ekamantaṃ nisinno kho āyasmā ānando bhagavantaṃ etadavoca:

Français



En cette occasion-là, le vénérable Ananda alla voir le Fortuné, lui rendit hommage, puis s'assit d'un côté. Une fois assis là, il lui dit:

— “tīṇimāni, bhante, gandhajātāni, yesaṃ anuvātaṃyeva gandho gacchati, no paṭivātaṃ. katamāni tīṇi? mūlagandho, sāragandho, pupphagandho. imāni kho, bhante, tīṇi gandhajātāni, yesaṃ anuvātaṃyeva gandho gacchati, no paṭivātaṃ. atthi nu kho, bhante, kiñci gandhajātaṃ yassa anuvātampi gandho gacchati, paṭivātampi gandho gacchati, anuvātapaṭivātampi gandho gacchatī”ti?

Bhanté, il y a ces trois [types de] senteurs, dont le parfum va dans le sens du vent, mais pas à contre-vent. Quelles sont ces trois? Les senteurs de racines, les senteurs de bois et les senteurs de fleurs. Le parfum de ces trois [types de] senteurs, Bhanté, va dans le sens du vent, mais pas à contre-vent. Y a-t-il une senteur, Bhanté, dont le parfum aille dans le sens du vent, mais aussi à contre-vent et également à la fois dans le sens du sens du vent et à contre-vent?

— “atthānanda, kiñci gandhajātaṃ yassa anuvātampi gandho gacchati, paṭivātampi gandho gacchati, anuvātapaṭivātampi gandho gacchatī”ti.

— Il y a bien, Ananda, une senteur dont le parfum va dans le sens du vent, mais aussi à contre-vent et également à la fois dans le sens du sens du vent et à contre-vent.

— “katamañca pana, bhante, gandhajātaṃ yassa anuvātampi gandho gacchati, paṭivātampi gandho gacchati, anuvātapaṭivātampi gandho gacchatī”ti?

— Et quelle est, Bhanté, la senteur dont le parfum va dans le sens du vent, mais aussi à contre-vent et également à la fois dans le sens du sens du vent et à contre-vent?

“idhānanda, yasmiṃ gāme vā nigame vā itthī vā puriso vā buddhaṃ saraṇaṃ gato hoti, dhammaṃ saraṇaṃ gato hoti, saṅghaṃ saraṇaṃ gato hoti, pāṇātipātā paṭivirato hoti, adinnādānā paṭivirato hoti, kāmesumicchācārā paṭivirato hoti, musāvādā paṭivirato hoti, surāmerayamajjapamādaṭṭhānā paṭivirato hoti, sīlavā hoti kalyāṇadhammo, vigatamalamaccherena cetasā agāraṃ ajjhāvasati muttacāgo payatapāṇi vossaggarato yācayogo dānasaṃvibhāgarato.

En cela, Ananda, une femme ou un homme vivant dans une ville ou un village est allé en refuge au Bouddha, est allé en refuge au Dhamma, est allé en refuge au Sangha, s'abstient de détruire la vie, s'abstient de s'approprier ce qui n'a pas été donné, s'abstient de la méconduite en raison des plaisirs sensuels, s'abstient des paroles mensongères, s'abstient des liqueurs, boissons fermentées et intoxicants qui engendrent la négligence, est vertueux, ayant bon caractère, et vit à la maison avec un esprit dépourvu de la souillure de l'avarice, librement généreux, la main ouverte, se plaisant à faire des dons, accessible aux demandes, se plaisant à donner et à partager.

“tassa disāsu samaṇabrāhmaṇā vaṇṇaṃ bhāsanti: ‘amukasmiṃ nāma gāme vā nigame vā itthī vā puriso vā buddhaṃ saraṇaṃ gato hoti, dhammaṃ saraṇaṃ gato hoti, saṅghaṃ saraṇaṃ gato hoti, pāṇātipātā paṭivirato hoti, adinnādānā paṭivirato hoti, kāmesumicchācārā paṭivirato hoti, musāvādā paṭivirato hoti, surāmerayamajjapamādaṭṭhānā paṭivirato hoti, sīlavā hoti kalyāṇadhammo, vigatamalamaccherena cetasā agāraṃ ajjhāvasati muttacāgo payatapāṇi vossaggarato yācayogo dānasaṃvibhāgarato’”ti.

Alors les renonçants et brahmanes de [toutes] les directions font son éloge: 'Dans telle ou telle ville ou village, une femme ou un homme est allé en refuge au Bouddha, est allé en refuge au Dhamma, est allé en refuge au Sangha, s'abstient de détruire la vie, s'abstient de s'approprier ce qui n'a pas été donné, s'abstient de la méconduite en raison des plaisirs sensuels, s'abstient des paroles mensongères, s'abstient des liqueurs, boissons fermentées et intoxicants qui engendrent la négligence, est vertueux, ayant bon caractère, et vit à la maison avec un esprit dépourvu de la souillure de l'avarice, librement généreux, la main ouverte, se plaisant à faire des dons, accessible aux demandes, se plaisant à donner et à partager.'

“devatāpissa vaṇṇaṃ bhāsanti: ‘amukasmiṃ nāma gāme vā nigame vā itthī vā puriso vā buddhaṃ saraṇaṃ gato hoti, dhammaṃ saraṇaṃ gato hoti, saṅghaṃ saraṇaṃ gato hoti, pāṇātipātā paṭivirato hoti, adinnādānā paṭivirato hoti, kāmesumicchācārā paṭivirato hoti, musāvādā paṭivirato hoti, surāmerayamajjapamādaṭṭhānā paṭivirato hoti, sīlavā hoti kalyāṇadhammo, vigatamalamaccherena cetasā agāraṃ ajjhāvasati muttacāgo payatapāṇi vossaggarato yācayogo dānasaṃvibhāgarato’ti.

Les dévas font également son éloge: 'Dans telle ou telle ville ou village, une femme ou un homme est allée en refuge au Bouddha, est allée en refuge au Dhamma, est allé en refuge au Dhamma, est allé en refuge au Sangha, s'abstient de détruire la vie, s'abstient de s'approprier ce qui n'a pas été donné, s'abstient de la méconduite en raison des plaisirs sensuels, s'abstient des paroles mensongères, s'abstient des liqueurs, boissons fermentées et intoxicants qui engendrent la négligence, est vertueux, ayant bon caractère, et vit à la maison avec un esprit dépourvu de la souillure de l'avarice, librement généreux, la main ouverte, se plaisant à faire des dons, accessible aux demandes, se plaisant à donner et à partager.'

idaṃ kho taṃ, ānanda, gandhajātaṃ yassa anuvātampi gandho gacchati, paṭivātampi gandho gacchati, anuvātapaṭivātampi gandho gacchatī”ti.

Voici, Ananda, quelle est la senteur dont le parfum va dans le sens du vent, mais aussi à contre-vent et également à la fois dans le sens du sens du vent et à contre-vent.



“na pupphagandho paṭivātameti,
na candanaṃ tagaramallikā vā.
satañca gandho paṭivātameti,
sabbā disā sappuriso pavāyatī”ti.



Le parfum des fleurs ne va pas à contre-vent
Pas plus que celle du bois de santal, du tagara ou du jasmin.
Mais le parfum des gens bien va à contre-vent.
L'homme de bien diffuse dans toutes les directions.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.