AN 3.77
Bhava Sutta
— L'existence —

Ananda demande au Bouddha ce qu'est l'existence (bhava). La différence avec le soutta précédent est que celui-ci substitue 'volition et aspiration' à 'Conscience' comme élément induisant le renouvellement de l'existence.




Pāḷi



atha kho āyasmā ānando yena bhagavā tenupasaṅkami; upasaṅkamitvā bhagavantaṃ abhivādetvā ekamantaṃ nisīdi. ekamantaṃ nisinno kho āyasmā ānando bhagavantaṃ etadavoca:

Français



En cette occasion, le vénérable Ananda vint voir le Fortuné, lui rendit hommage, puis s'assit d'un côté. Une fois assis là, il dit au Fortuné:

— “bhavo, bhavoti, bhante, vuccati. kittāvatā nu kho, bhante, bhavo hotī”ti?

Bhanté, on entend dire: 'Existence, existence'. De quelle manière, Bhanté, y a-t-il existence?

— “kāmadhātuvepakkañca, ānanda, kammaṃ nābhavissa, api nu kho kāmabhavo paññāyethā”ti?

— Ananda, s'il n'y avait pas d'action portant ses fruits dans le domaine de la sensualité, est-ce qu'on discernerait l'existence dans [le domaine de] la sensualité?

— “no hetaṃ, bhante”.

— Non, Bhanté.

— “iti kho, ānanda, kammaṃ khettaṃ, viññāṇaṃ bījaṃ, taṇhā sneho avijjānīvaraṇānaṃ sattānaṃ taṇhāsaṃyojanānaṃ hīnāya dhātuyā cetanā patiṭṭhitā patthanā patiṭṭhitā. evaṃ āyatiṃ punabbhavābhinibbatti hoti.

— Ainsi, Ananda, l'action est le champ, la Conscience est la graine, l'appétence est l'humidité pour que la volition et l'aspiration des êtres obstrués par l'ignorance et entravés par l'appétence soit établie dans un domaine inférieur. C'est ainsi qu'il y a production d'existence renouvelée dans le futur.

“rūpadhātuvepakkañca, ānanda, kammaṃ nābhavissa, api nu kho rūpabhavo paññāyethā”ti?

Ananda, s'il n'y avait pas d'action portant ses fruits dans le domaine de la forme, est-ce qu'on discernerait l'existence dans [le domaine de] la forme?

— “no hetaṃ, bhante”.

— Non, Bhanté.

— “iti kho ānanda, kammaṃ khettaṃ, viññāṇaṃ bījaṃ, taṇhā sneho avijjānīvaraṇānaṃ sattānaṃ taṇhāsaṃyojanānaṃ majjhimāya dhātuyā cetanā patiṭṭhitā patthanā patiṭṭhitā. evaṃ āyatiṃ punabbhavābhinibbatti hoti.

— Ainsi, Ananda, l'action est le champ, la Conscience est la graine, l'appétence est l'humidité pour que la volition et l'aspiration des êtres obstrués par l'ignorance et entravés par l'appétence soit établie dans un domaine intermédiaire. C'est ainsi qu'il y a production d'existence renouvelée dans le futur.

“arūpadhātuvepakkañca, ānanda, kammaṃ nābhavissa, api nu kho arūpabhavo paññāyethā”ti?

Ananda, s'il n'y avait pas d'action portant ses fruits dans le domaine du sans-forme, est-ce qu'on discernerait l'existence dans le [domaine du] sans-forme?

— “no hetaṃ, bhante”.

— Non, Bhanté.

— “iti kho, ānanda, kammaṃ khettaṃ, viññāṇaṃ bījaṃ, taṇhā sneho avijjānīvaraṇānaṃ sattānaṃ taṇhāsaṃyojanānaṃ paṇītāya dhātuyā cetanā patiṭṭhitā patthanā patiṭṭhitā. evaṃ āyatiṃ punabbhavābhinibbatti hoti.

— Ainsi, Ananda, l'action est le champ, la Conscience est la graine, l'appétence est l'humidité pour que la volition et l'aspiration des êtres obstrués par l'ignorance et entravés par l'appétence soit établie dans un domaine élevé. C'est ainsi qu'il y a production d'existence renouvelée dans le futur.

evaṃ kho, ānanda, bhavo hotī”ti.

Voici, Ananda, comment il y a existence.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.