AN 3.42
Tiṭhāna Sutta
— Trois manières —

Ce à quoi on voit qu'une personne a de la conviction.




Pāḷi



“tīhi, bhikkhave, ṭhānehi saddho pasanno veditabbo. katamehi tīhi? sīlavantānaṃ dassanakāmo hoti, saddhammaṃ sotukāmo hoti, vigatamalamaccherena cetasā agāraṃ ajjhāvasati muttacāgo payatapāṇi vossaggarato yācayogo dānasaṃvibhāgarato. imehi kho, bhikkhave, tīhi ṭhānehi saddho pasanno veditabbo”.

Français



Bhikkhous, celui qui a de la conviction, de la confiance, se reconnaît de trois manières. Quelles sont ces trois? Il désire voir ceux qui sont vertueux, il désire entendre le Dhamma authentique, et il vit à la maison avec un esprit dépourvu de la souillure de l'avarice, librement généreux, la main ouverte, se plaisant à faire des dons, accessible aux demandes, se plaisant à donner et à partager. Bhikkhous, celui qui a de la conviction, de la confiance, se reconnaît de ces trois manières.



“dassanakāmo sīlavataṃ,
saddhammaṃ sotumicchati.
vinaye maccheramalaṃ,
sa ve saddhoti vuccatī”ti.



[Celui qui] désire voir les vertueux,
Qui désire entendre le Dhamma authentique
Ayant dissipé la souillure de l'avarice,
On dit bien de lui qu'il a de la conviction.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.