AN 3.27
Jigucchitabba Sutta
— À considérer avec dégoût —

Ceux qu'il faut considérer avec dégoût et éviter, ceux qu'il faut considérer avec équanimité et éviter, et ceux qu'il faut fréquenter.




Pāḷi



“tayome, bhikkhave, puggalā santo saṃvijjamānā lokasmiṃ. katame tayo? atthi, bhikkhave, puggalo jigucchitabbo na sevitabbo na bhajitabbo na payirupāsitabbo. atthi, bhikkhave, puggalo ajjhupekkhitabbo na sevitabbo na bhajitabbo na payirupāsitabbo. atthi, bhikkhave, puggalo sevitabbo bhajitabbo payirupāsitabbo.

Français



Bhikkhous, on trouve dans le monde ces trois [types d']individus. Quels sont ces trois? Il y a, bhikkhous, l'individu qui devrait être considéré avec dégoût, qui ne devrait pas être fréquenté, à qui il ne faudrait pas s'associer, et à côté de qui il ne faudrait pas s’asseoir [pour l'écouter ou converser]. Il y a l'individu qui devrait être considéré avec équanimité, qui ne devrait pas être fréquenté, à qui il ne faudrait pas s'associer, et à côté de qui il ne faudrait pas s’asseoir [pour l'écouter ou converser]. Et il y a, bhikkhous, l'individu qui devrait être fréquenté, à qui il faudrait s'associer, et à côté de qui il faudrait s’asseoir [pour l'écouter ou converser].

katamo ca, bhikkhave, puggalo jigucchitabbo na sevitabbo na bhajitabbo na payirupāsitabbo? idha, bhikkhave, ekacco puggalo dussīlo hoti pāpadhammo asuci saṅkassarasamācāro paṭicchannakammanto, assamaṇo samaṇapaṭiñño, abrahmacārī brahmacāripaṭiñño, antopūti avassuto kasambujāto. evarūpo, bhikkhave, puggalo jigucchitabbo na sevitabbo na bhajitabbo na payirupāsitabbo. taṃ kissa hetu? kiñcāpi, bhikkhave, evarūpassa puggalassa na diṭṭhānugatiṃ āpajjati, atha kho naṃ pāpako kittisaddo abbhuggacchati: ‘pāpamitto purisapuggalo pāpasahāyo pāpasampavaṅko’ti.

Et quel est, bhikkhous, l'individu qui devrait être considéré avec dégoût, qui ne devrait pas être fréquenté, à qui il ne faudrait pas s'associer, et à côté de qui il ne faudrait pas s’asseoir [pour l'écouter ou converser]? En cela, un certain individu manque de vertu, il a un mauvais caractère, il est impur, il a un comportement douteux, il agit avec dissimulation, il prétend être un renonçant alors qu'il n'en est pas un, il prétend vivre la vie brahmique alors qu'il ne la vit pas, il est pourri de l'intérieur, il est rempli de désirs, et rempli de bassesse. Un tel individu, bhikkhous, devrait être considéré avec dégoût, ne devrait pas être fréquenté, il ne faudrait pas s'associer à lui, et il ne faudrait pas s’asseoir à côté de lui [pour l'écouter ou converser]. Et quelle en est la raison? Même si l'on n'imite pas le comportement d'un tel individu, une mauvaise réputation se répand: 'Cet homme a de mauvais amis, de mauvais camarades, de mauvais compagnons.'

seyyathāpi, bhikkhave, ahi gūthagato kiñcāpi na daṃsati, atha kho naṃ makkheti; evamevaṃ kho, bhikkhave, kiñcāpi evarūpassa puggalassa na diṭṭhānugatiṃ āpajjati, atha kho naṃ pāpako kittisaddo abbhuggacchati: ‘pāpamitto purisapuggalo pāpasahāyo pāpasampavaṅko’ti. tasmā evarūpo puggalo jigucchitabbo na sevitabbo na bhajitabbo na payirupāsitabbo.

Tout comme, bhikkhous, même si un serpent [traversant] un tas d'excréments n'en mange pas, il s'en souille tout de même, de la même manière, même si l'on n'imite pas le comportement d'un tel individu, une mauvaise réputation se répand: 'Cet homme a de mauvais amis, de mauvais camarades, de mauvais compagnons.' C'est pourquoi un tel individu devrait être considéré avec dégoût, ne devrait pas être fréquenté, il ne faudrait pas s'associer à lui, et il ne faudrait pas s’asseoir à côté de lui [pour l'écouter ou converser].

“katamo ca, bhikkhave, puggalo ajjhupekkhitabbo na sevitabbo na bhajitabbo na payirupāsitabbo? idha, bhikkhave, ekacco puggalo kodhano hoti upāyāsabahulo, appampi vutto samāno abhisajjati kuppati byāpajjati patitthīyati, kopañca dosañca appaccayañca pātukaroti.

Et quel est, bhikkhous, l'individu qui devrait être considéré avec équanimité, qui ne devrait pas être fréquenté, à qui il ne faudrait pas s'associer, et à côté de qui il ne faudrait pas s’asseoir [pour l'écouter ou converser]? En cela, un certain individu est colérique, fréquemment exaspéré, et même lorsqu'on lui adresse une critique bénigne, il se met en colère, s'agite, devient malveillant et opiniâtre, et manifeste de l'irritation, de la haine et de l'amertume.

seyyathāpi, bhikkhave, duṭṭhāruko kaṭṭhena vā kaṭhalāya vā ghaṭṭito bhiyyosomattāya āsavaṃ deti; evamevaṃ kho, bhikkhave, idhekacco puggalo kodhano hoti upāyāsabahulo, appampi vutto samāno abhisajjati kuppati byāpajjati patitthīyati, kopañca dosañca appaccayañca pātukaroti.

Tout comme, bhikkhous, une plaie infectée, lorsqu'on la frappe avec un bâton ou un caillou, libère encore plus de pus, de la même manière, un certain individu est colérique, fréquemment exaspéré, et même lorsqu'on lui adresse une critique bénine, il se met en colère, s'agite, devient malveillant et opiniâtre, et manifeste de l'irritation, de la haine et de l'amertume.

seyyathāpi, bhikkhave, tindukālātaṃ kaṭṭhena vā kaṭhalāya vā ghaṭṭitaṃ bhiyyosomattāya cicciṭāyati ciṭiciṭāyati; evamevaṃ kho, bhikkhave, idhekacco puggalo kodhano hoti upāyāsabahulo, appampi vutto samāno abhisajjati kuppati byāpajjati patitthīyati, kopañca dosañca appaccayañca pātukaroti.

Tout comme, bhikkhous, un tison en bois de tindouka, lorsqu'on le frappe avec un bâton ou un caillou, siffle et chuinte encore plus, de la même manière, un certain individu est colérique, fréquemment exaspéré, et même lorsqu'on lui adresse une critique bénine, il se met en colère, s'agite, devient malveillant et opiniâtre, et manifeste de l'irritation, de la haine et de l'amertume.

seyyathāpi, bhikkhave, gūthakūpo kaṭṭhena vā kaṭhalāya vā ghaṭṭito bhiyyosomattāya duggandho hoti; evamevaṃ kho, bhikkhave, idhekacco puggalo kodhano hoti upāyāsabahulo, appampi vutto samāno abhisajjati kuppati byāpajjati patitthīyati, kopañca dosañca appaccayañca pātukaroti.

Tout comme, bhikkhous, un tas d'excréments, lorsqu'on le frappe avec un bâton ou un caillou, empeste encore plus, de la même manière, un certain individu est colérique, fréquemment exaspéré, et même lorsqu'on lui adresse une critique bénine, il se met en colère, s'agite, devient malveillant et opiniâtre, et manifeste de l'irritation, de la haine et de l'amertume.

evarūpo, bhikkhave, puggalo ajjhupekkhitabbo na sevitabbo na bhajitabbo na payirupāsitabbo. taṃ kissa hetu? akkoseyyapi maṃ paribhāseyyapi maṃ anatthampi maṃ kareyyāti. tasmā evarūpo puggalo ajjhupekkhitabbo na sevitabbo na bhajitabbo na payirupāsitabbo.

Un tel individu, bhikkhous, devrait être considéré avec équanimité, ne devrait pas être fréquenté, il ne faudrait pas s'associer à lui, et il ne faudrait pas s’asseoir à côté de lui [pour l'écouter ou converser]. Et quelle en est la raison? [En se disant]: 'Il pourrait m'insulter, m'injurier, ou faire quelque chose qui me serait préjudiciable.' C'est pourquoi un tel individu devrait être considéré avec équanimité, ne devrait pas être fréquenté, il ne faudrait pas s'associer à lui, et il ne faudrait pas s’asseoir à côté de lui [pour l'écouter ou converser].

“katamo ca, bhikkhave, puggalo sevitabbo bhajitabbo payirupāsitabbo? idha, bhikkhave, ekacco puggalo sīlavā hoti kalyāṇadhammo. evarūpo, bhikkhave, puggalo sevitabbo bhajitabbo payirupāsitabbo. taṃ kissa hetu? kiñcāpi, bhikkhave, evarūpassa puggalassa na diṭṭhānugatiṃ āpajjati, atha kho naṃ kalyāṇo kittisaddo abbhuggacchati: ‘kalyāṇamitto purisapuggalo kalyāṇasahāyo kalyāṇasampavaṅko’ti. tasmā evarūpo puggalo sevitabbo bhajitabbo payirupāsitabbo.

Et quel est, bhikkhous, l'individu qui devrait être fréquenté, à qui il faudrait s'associer, et à côté de qui il faudrait s’asseoir [pour l'écouter ou converser]? En cela, un certain individu est vertueux et a bon caractère. Un tel individu, bhikkhous, devrait être fréquenté, il faudrait s'associer à lui, et il faudrait s’asseoir à côté de lui [pour l'écouter ou converser]. Et quelle en est la raison? Même si l'on n'imite pas le comportement d'un tel individu, une bonne réputation se répand: 'Cet homme a des amis bénéfiques, des camarades bénéfiques, des compagnons bénéfiques.'

‘ime kho, bhikkhave, tayo puggalā santo saṃvijjamānā lokasmin’”ti.

Voici, bhikkhous, quels sont ces trois [types d']individus que l'on trouve dans le monde.



(Une récapitulation finale en vers n'a pas été traduite)


Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.