AN 3.23
Saṅkhāra Sutta
— Constructions —

Le destin des individus en fonction des constructions qu'ils construisent.




Pāḷi



“tayome, bhikkhave, puggalā santo saṃvijjamānā lokasmiṃ. katame tayo? idha, bhikkhave, ekacco puggalo sabyābajjhaṃ kāyasaṅkhāraṃ abhisaṅkharoti, sabyābajjhaṃ vacīsaṅkhāraṃ abhisaṅkharoti, sabyābajjhaṃ manosaṅkhāraṃ abhisaṅkharoti. so sabyābajjhaṃ kāyasaṅkhāraṃ abhisaṅkharitvā, sabyābajjhaṃ vacīsaṅkhāraṃ abhisaṅkharitvā, sabyābajjhaṃ manosaṅkhāraṃ abhisaṅkharitvā sabyābajjhaṃ lokaṃ upapajjati. tamenaṃ sabyābajjhaṃ lokaṃ upapannaṃ samānaṃ sabyābajjhā phassā phusanti. so sabyābajjhehi phassehi phuṭṭho samāno sabyābajjhaṃ vedanaṃ vedayati ekantadukkhaṃ, seyyathāpi sattā nerayikā.

Français



Bhikkhous, on trouve dans le monde ces trois [types d']individus. Quels sont ces trois? En cela, bhikkhous, un certain individu construit des constructions corporelles afflictives, il construit des constructions verbales afflictives, et construit des constructions mentales afflictives. Ayant construit des constructions corporelles afflictives, ayant construit des constructions verbales afflictives, et ayant construit des constructions mentales afflictives, il réapparaît dans un monde afflictif. Étant réapparu dans un monde afflictif, des contacts afflictifs le touchent. Étant touché par des contacts afflictifs, il ressent des ressentis afflictifs exclusivement désagréables, comme les êtres des enfers.

“idha pana, bhikkhave, ekacco puggalo abyābajjhaṃ kāyasaṅkhāraṃ abhisaṅkharoti, abyābajjhaṃ vacīsaṅkhāraṃ abhisaṅkharoti, abyābajjhaṃ manosaṅkhāraṃ abhisaṅkharoti. so abyābajjhaṃ kāyasaṅkhāraṃ abhisaṅkharitvā, abyābajjhaṃ vacīsaṅkhāraṃ abhisaṅkharitvā, abyābajjhaṃ manosaṅkhāraṃ abhisaṅkharitvā abyābajjhaṃ lokaṃ upapajjati. tamenaṃ abyābajjhaṃ lokaṃ upapannaṃ samānaṃ abyābajjhā phassā phusanti. so abyābajjhehi phassehi phuṭṭho samāno abyābajjhaṃ vedanaṃ vedayati ekantasukhaṃ, seyyathāpi devā subhakiṇhā.

Ou bien, bhikkhous, un certain individu construit des constructions corporelles non afflictives, il construit des constructions verbales non afflictives, et construit des constructions mentales non afflictives. Ayant construit des constructions corporelles non afflictives, ayant construit des constructions verbales non afflictives, et ayant construit des constructions mentales non afflictives, il réapparaît dans un monde non afflictif. Étant réapparu dans un monde non afflictif, des contacts non afflictifs le touchent. Étant touché par des contacts non afflictifs, il ressent des ressentis non afflictifs exclusivement agréables, comme les dévas Soubhakinha.{n}

“idha pana, bhikkhave, ekacco puggalo sabyābajjhampi abyābajjhampi kāyasaṅkhāraṃ abhisaṅkharoti, sabyābajjhampi abyābajjhampi vacīsaṅkhāraṃ abhisaṅkharoti, sabyābajjhampi abyābajjhampi manosaṅkhāraṃ abhisaṅkharoti. so sabyābajjhampi abyābajjhampi kāyasaṅkhāraṃ abhisaṅkharitvā, sabyābajjhampi abyābajjhampi vacīsaṅkhāraṃ abhisaṅkharitvā, sabyābajjhampi abyābajjhampi manosaṅkhāraṃ abhisaṅkharitvā sabyābajjhampi abyābajjhampi lokaṃ upapajjati. tamenaṃ sabyābajjhampi abyābajjhampi lokaṃ upapannaṃ samānaṃ sabyābajjhāpi abyābajjhāpi phassā phusanti. so sabyābajjhehipi abyābajjhehipi phassehi phuṭṭho samāno sabyābajjhampi abyābajjhampi vedanaṃ vedayati vokiṇṇasukhadukkhaṃ, seyyathāpi manussā ekacce ca devā ekacce ca vinipātikā.

Ou bien, bhikkhous, un certain individu construit des constructions corporelles afflictives et non afflictives, il construit des constructions verbales afflictives et non afflictives, et construit des constructions mentales afflictives et non afflictives. Ayant construit des constructions corporelles afflictives et non afflictives, ayant construit des constructions verbales afflictives et non afflictives, et ayant construit des constructions mentales afflictives et non afflictives, il réapparaît dans un monde afflictif et non afflictif. Étant réapparu dans un monde afflictif et non afflictif, des contacts afflictifs et non afflictifs le touchent. Étant touché par des contacts afflictifs et non afflictifs, il ressent des ressentis afflictifs et non afflictifs agréables et désagréables mélangés, comme les humains, certains dévas et certains [êtres] des mondes inférieurs.

ime kho, bhikkhave, tayo puggalā santo saṃvijjamānā lokasmin”ti.

Voici, bhikkhous, quels sont ces trois [types d']individus que l'on trouve dans le monde.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.