AN 2.6
Saṃyojana Sutta
— Entraves spirituelles —

Se concentrer sur l'attrait dans les phénomènes ne nous délivre pas de notre mal-être, mais on en est délivré si on applique son attention judicieusement.




Pāḷi



“dveme, bhikkhave, dhammā. katame dve? yā ca saṃyojaniyesu dhammesu assādānupassitā, yā ca saṃyojaniyesu dhammesu nibbidānupassitā.

Français



Mendiants, il y a ces deux états. Quels sont ces deux? L'observation de l'agrément dans les états qui entravent spirituellement, et l'observation du désenchantement dans les états qui entravent spirituellement.

saṃyojaniyesu, bhikkhave, dhammesu assādānupassī viharanto rāgaṃ na pajahati, dosaṃ na pajahati, mohaṃ na pajahati. rāgaṃ appahāya, dosaṃ appahāya, mohaṃ appahāya na parimuccati jātiyā jarāya maraṇena sokehi paridevehi dukkhehi domanassehi upāyāsehi. na parimuccati dukkhasmāti vadāmi.

Celui qui reste à observer l'agrément dans les états qui entravent spirituellement n'abandonne pas l'avidité, n'abandonne pas l'aversion, n'abandonne pas la délusion. N'ayant pas abandonné l'avidité, n'ayant pas abandonné l'aversion, n'ayant pas abandonné la délusion, il n'est pas délivré de la naissance, du vieillissement, de la mort, des chagrins, des lamentations, des douleurs, des déplaisances mentales et de la détresse. Je dis qu'il n'est pas délivré du mal-être.

“saṃyojaniyesu, bhikkhave, dhammesu nibbidānupassī viharanto rāgaṃ pajahati, dosaṃ pajahati, mohaṃ pajahati. rāgaṃ pahāya, dosaṃ pahāya, mohaṃ pahāya, parimuccati jātiyā jarāya maraṇena sokehi paridevehi dukkhehi domanassehi upāyāsehi. parimuccati dukkhasmāti vadāmi.

Celui qui reste à observer le désenchantement dans les phénomènes qui entravent spirituellement abandonne l'avidité, abandonne l'aversion, abandonne la délusion. Ayant bandonné l'avidité, ayant bandonné l'aversion, ayant bandonné la délusion, il est délivré de la mort, des chagrins, des lamentations, des douleurs, des déplaisances mentales et de la détresse. Je dis qu'il est délivré du mal-être.

ime kho, bhikkhave, dve dhammā”ti.

Voici, mendiants, quels sont ces deux états.



Bodhi leaf



Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.