Indriyesu Guttadvāratā
— Vigilance à l'entrée des facultés sensorielles —
[indriya gutta+dvāra+]

A MN 33, cette formule est décrite comme l'attitude consitant à 'vaṇaṃ paṭicchādetā' (couvrir la plaie). Mis à part son apparition dans l'Anupubba Paṭipadā, la formule est parfois prescrite en elle-même avec Bhojane Mattaññutā et Jāgariyaṃ Anuyoga (voir SN 34.120 et 239, AN 3.16 et 4.37). Elle a aussi une variante qui sera analysée infra.


NB: il y a une bulle sur chaque mot



Nombre d'apparitions dans le Sutta Pitaka
DN MN SN AN KN Total
13134100 40


cakkhu | sota | ghāna | jivhā | kāya | mana

— L'œil —

Bhikkhu cakkhunā rūpaṃ disvā na nimitta'g'gāhī hoti n·ānubyañjana'g'gāhī yatvādhikaraṇamenaṃ cakkhundriyaṃ asaṃvutaṃ viharantaṃ, abhijjhā-domanassā pāpakā akusalā dhammā anvāssaveyyuṃ, tassa saṃvarāya paṭipajjati; rakkhati cakkhundriyaṃ; cakkhundriye saṃvaraṃ āpajjati.

Un bhikkhu, en voyant une forme avec l'œil, ne saisit pas un aspect, ne saisit pas un détail sur la base duquel, s'il demeurait sans restreindre la faculté de l'œil, la convoitise & affliction, ainsi que des états mentaux malsains et désavantageux pourraient l'envahir; il poursuit la voie de sa restreinte; il garde la faculté de l'œil; il entreprend la restreinte de la faculté de l'œil.

Bhikkhu cakkhunā rūpaṃ disvā Un bhikkhu, en voyant une forme avec l'œil,
na nimitta'g'gāhī hoti ne saisit pas un aspect,
n·ānubyañjana'g'gāhī yatvādhikaraṇamenaṃ ne saisit pas un détail sur la base duquel,
cakkhundriyaṃ asaṃvutaṃ viharantaṃ, s'il demeurait sans restreindre la faculté de l'œil,
abhijjhā-domanassā la convoitise & affliction,
pāpakā akusalā dhammā anvāssaveyyuṃ, ainsi que des états mentaux malsains et désavantageux pourraient l'envahir;
tassa saṃvarāya paṭipajjati; il poursuit la voie de sa restreinte;
rakkhati cakkhundriyaṃ; il garde la faculté de l'œil;
cakkhundriye saṃvaraṃ āpajjati. il entreprend la restreinte de la faculté de l'œil.

Bodhi leaf




cakkhu | sota | ghāna | jivhā | kāya | mana

— L'oreille —

Bhikkhu sotena saddaṃ sutvā na nimitta'g'gāhī hoti n·ānubyañjana'g'gāhī yatvādhikaraṇamenaṃ sotindriyaṃ asaṃvutaṃ viharantaṃ, abhijjhā-domanassā pāpakā akusalā dhammā anvāssaveyyuṃ, tassa saṃvarāya paṭipajjati; rakkhati sotindriyaṃ; sotindriye saṃvaraṃ āpajjati.

Un bhikkhu, en entendant un son avec l'oreille, ne saisit pas un aspect, ne saisit pas un détail sur la base duquel, s'il demeurait sans restreindre la faculté de l'oreille, la convoitise & affliction, ainsi que des états mentaux malsains et désavantageux pourraient l'envahir; il poursuit la voie de sa restreinte; il garde la faculté de l'oreille; il entreprend la restreinte de la faculté de l'oreille.

Bhikkhu sotena saddaṃ sutvā Un bhikkhu, en entendant un son avec l'oreille,
na nimitta'g'gāhī hoti ne saisit pas un aspect,
n·ānubyañjana'g'gāhī yatvādhikaraṇamenaṃ ne saisit pas un détail sur la base duquel,
sotindriyaṃ asaṃvutaṃ viharantaṃ, s'il demeurait sans restreindre la faculté de l'oreille,
abhijjhā-domanassā la convoitise & affliction,
pāpakā akusalā dhammā anvāssaveyyuṃ, ainsi que des états mentaux malsains et désavantageux pourraient l'envahir;
tassa saṃvarāya paṭipajjati; il poursuit la voie de sa restreinte;
rakkhati sotindriyaṃ; il garde la faculté de l'oreille;
sotindriye saṃvaraṃ āpajjati. il entreprend la restreinte de la faculté de l'oreille.

Bodhi leaf




cakkhu | sota | ghāna | jivhā | kāya | mana

— Le nez —

Bhikkhu ghāṇena gandhaṃ ghāyitvā na nimitta'g'gāhī hoti n·ānubyañjana'g'gāhī yatvādhikaraṇamenaṃ ghāṇindriyaṃ asaṃvutaṃ viharantaṃ, abhijjhā-domanassā pāpakā akusalā dhammā anvāssaveyyuṃ, tassa saṃvarāya paṭipajjati; rakkhati ghāṇindriyaṃ; ghāṇindriye saṃvaraṃ āpajjati.

Un bhikkhu, en sentant une odeur avec le nez, ne saisit pas un aspect, ne saisit pas un détail sur la base duquel, s'il demeurait sans restreindre la faculté du nez, la convoitise & affliction, ainsi que des états mentaux malsains et désavantageux pourraient l'envahir; il poursuit la voie de sa restreinte; il garde la faculté du nez; il entreprend la restreinte de la faculté du nez.

Bhikkhu ghāṇena gandhaṃ ghāyitvā Un bhikkhu, en sentant une odeur avec le nez,
na nimitta'g'gāhī hoti ne saisit pas un aspect,
n·ānubyañjana'g'gāhī yatvādhikaraṇamenaṃ ne saisit pas un détail sur la base duquel,
ghāṇindriyaṃ asaṃvutaṃ viharantaṃ, s'il demeurait sans restreindre la faculté du nez,
abhijjhā-domanassā la convoitise & affliction,
pāpakā akusalā dhammā anvāssaveyyuṃ, ainsi que des états mentaux malsains et désavantageux pourraient l'envahir;
tassa saṃvarāya paṭipajjati; il poursuit la voie de sa restreinte;
rakkhati ghāṇindriyaṃ; il garde la faculté du nez;
ghāṇindriye saṃvaraṃ āpajjati. il entreprend la restreinte de la faculté du nez.

Bodhi leaf




cakkhu | sota | ghāna | jivhā | kāya | mana

— La langue —

Bhikkhu jivhāya rasaṃ sāyitvā na nimitta'g'gāhī hoti n·ānubyañjana'g'gāhī yatvādhikaraṇamenaṃ jivhindriyaṃ asaṃvutaṃ viharantaṃ, abhijjhā-domanassā pāpakā akusalā dhammā anvāssaveyyuṃ, tassa saṃvarāya paṭipajjati; rakkhati jivhindriyaṃ; jivhindriye saṃvaraṃ āpajjati.

Un bhikkhu, en goûtant une saveur avec la langue, ne saisit pas un aspect, ne saisit pas un détail sur la base duquel, s'il demeurait sans restreindre la faculté de la langue, la convoitise & affliction, ainsi que des états mentaux malsains et désavantageux pourraient l'envahir; il poursuit la voie de sa restreinte; il garde la faculté de la langue; il entreprend la restreinte de la faculté de la langue.

Bhikkhu jivhāya rasaṃ sāyitvā Un bhikkhu, en goûtant une saveur avec la langue
na nimitta'g'gāhī hoti ne saisit pas un aspect,
n·ānubyañjana'g'gāhī yatvādhikaraṇamenaṃ ne saisit pas un détail sur la base duquel,
jivhindriyaṃ asaṃvutaṃ viharantaṃ, s'il demeurait sans restreindre la faculté de la langue,
abhijjhā-domanassā la convoitise & affliction,
pāpakā akusalā dhammā anvāssaveyyuṃ, ainsi que des états mentaux malsains et désavantageux pourraient l'envahir;
tassa saṃvarāya paṭipajjati; il poursuit la voie de sa restreinte;
rakkhati jivhindriyaṃ; il garde la faculté de la langue;
jivhindriye saṃvaraṃ āpajjati. il entreprend la restreinte de la faculté de la langue.

Bodhi leaf




cakkhu | sota | ghāna | jivhā | kāya | mana

— Le corps —

Bhikkhu kāyena phoṭṭhabbaṃ phusitvā na nimitta'g'gāhī hoti n·ānubyañjana'g'gāhī yatvādhikaraṇamenaṃ kāyindriyaṃ asaṃvutaṃ viharantaṃ, abhijjhā-domanassā pāpakā akusalā dhammā anvāssaveyyuṃ, tassa saṃvarāya paṭipajjati; rakkhati kāyindriyaṃ; kāyindriye saṃvaraṃ āpajjati.

Un bhikkhu, en faisant l'expérience d'une sensation corporelle avec le corps, ne saisit pas un aspect, ne saisit pas un détail sur la base duquel, s'il demeurait sans restreindre la faculté du corps, la convoitise & affliction, ainsi que des états mentaux malsains et désavantageux pourraient l'envahir; il poursuit la voie de sa restreinte; il garde la faculté du corps; il entreprend la restreinte de la faculté du corps.

Bhikkhu kāyena phoṭṭhabbaṃ phusitvā Un bhikkhu, en faisant l'expérience d'une sensation corporelle avec le corps,
na nimitta'g'gāhī hoti ne saisit pas un aspect,
n·ānubyañjana'g'gāhī yatvādhikaraṇamenaṃ ne saisit pas un détail sur la base duquel,
kāyindriyaṃ asaṃvutaṃ viharantaṃ, s'il demeurait sans restreindre la faculté du corps,
abhijjhā-domanassā la convoitise & affliction, pāpakā
pāpakā akusalā dhammā anvāssaveyyuṃ, des états mentaux malsains et désavantageux pourraient l'envahir;
tassa saṃvarāya paṭipajjati; il poursuit la voie de sa restreinte;
rakkhati kāyindriyaṃ; il garde la faculté du corps;
kāyindriye saṃvaraṃ āpajjati. il entreprend la restreinte de la faculté du corps.

Bodhi leaf




cakkhu | sota | ghāna | jivhā | kāya | mana

— L'esprit —

Bhikkhu manasā dhammaṃ viññāya na nimitta'g'gāhī hoti n·ānubyañjana'g'gāhī yatvādhikaraṇamenaṃ manindriyaṃ asaṃvutaṃ viharantaṃ, abhijjhā-domanassā pāpakā akusalā dhammā anvāssaveyyuṃ, tassa saṃvarāya paṭipajjati; rakkhati manindriyaṃ; manindriye saṃvaraṃ āpajjati.

Un bhikkhu, en appréhendant un phénomène mental avec l'esprit, ne saisit pas un aspect, ne saisit pas un détail sur la base duquel, s'il demeurait sans restreindre la faculté de l'esprit, la convoitise & affliction, ainsi que des états mentaux malsains et désavantageux pourraient l'envahir; il poursuit la voie de sa restreinte; il garde la faculté de l'esprit; il entreprend la restreinte de la faculté de l'esprit.

Bhikkhu manasā dhammaṃ viññāya Un bhikkhu, en appréhendant un phénomène mental avec l'esprit,
na nimitta'g'gāhī hoti ne saisit pas un aspect,
n·ānubyañjana'g'gāhī yatvādhikaraṇamenaṃ ne saisit pas un détail sur la base duquel,
manindriyaṃ asaṃvutaṃ viharantaṃ, s'il demeurait sans restreindre la faculté de l'esprit,
abhijjhā-domanassā la convoitise & affliction,
pāpakā akusalā dhammā anvāssaveyyuṃ, ainsi que des états mentaux malsains et désavantageux pourraient l'envahir;
tassa saṃvarāya paṭipajjati; il poursuit la voie de sa restreinte;
rakkhati manindriyaṃ; il garde la faculté de l'esprit;
manindriye saṃvaraṃ āpajjati. il entreprend la restreinte de la faculté de l'esprit.

Bodhi leaf





— Variante —

Nombre d'apparitions dans le Sutta Pitaka
DN MN SN AN KN Total
4 0 0 4 0 8


Bhikkhu cakkhunā rūpaṃ disvā neva sumano hoti na dummano upekkhako ca viharati sato sampajāno. Sotena saddaṃ sutvā neva sumano hoti na dummano upekkhako ca viharati sato sampajāno. Ghāṇena gandhaṃ ghāyitvā neva sumano hoti na dummano upekkhako ca viharati sato sampajāno. Jivhāya rasaṃ sāyitvā neva sumano hoti na dummano upekkhako ca viharati sato sampajāno. Kāyena phoṭṭhabbaṃ phusitvā neva sumano hoti na dummano upekkhako ca viharati sato sampajāno. Manasā dhammaṃ viññāya neva sumano hoti na dummano upekkhako ca viharati sato sampajāno.

Un bhikkhu, en voyant une forme avec l'œil, ne ni euphorique ni déprimé, il demeure upekkhaka, sato et sampajāno. Ayant entendu un son avec l'oreille, il ne ni euphorique ni déprimé, il demeure upekkhaka, sato et sampajāno. Ayant senti une odeur avec le nez, il ne ni euphorique ni déprimé, il demeure upekkhaka, sato et sampajāno. Ayant goûté une saveur avec la langue, il ne ni euphorique ni déprimé, il demeure upekkhaka, sato et sampajāno. Ayant ressenti un phénomène corporel avec le corps, il ne ni euphorique ni déprimé, il demeure upekkhaka, sato et sampajāno. Ayant appréhendé un phénomène mental avec l'esprit, il ne ni euphorique ni déprimé, il demeure upekkhaka, sato et sampajāno.

Bhikkhu cakkhunā rūpaṃ disvā Un bhikkhu, en voyant une forme avec l'œil,
neva sumano hoti na dummano ne ni euphorique ni déprimé,
upekkhako ca viharati sato sampajāno.

il demeure upekkhaka, sato et sampajāno.

Sotena saddaṃ sutvā Ayant entendu un son avec l'oreille,
neva sumano hoti na dummano il ne ni euphorique ni déprimé,
upekkhako ca viharati sato sampajāno.

il demeure upekkhaka, sato et sampajāno.

Ghāṇena gandhaṃ ghāyitvā Ayant senti une odeur avec le nez,
neva sumano hoti na dummano il ne ni euphorique ni déprimé,
upekkhako ca viharati sato sampajāno.

il demeure upekkhaka, sato et sampajāno.

Jivhāya rasaṃ sāyitvā Ayant goûté une saveur avec la langue,
neva sumano hoti na dummano il ne ni euphorique ni déprimé,
upekkhako ca viharati sato sampajāno.

il demeure upekkhaka, sato et sampajāno.

Kāyena phoṭṭhabbaṃ phusitvā Ayant ressenti un phénomène corporel avec le corps,
neva sumano hoti na dummano il ne ni euphorique ni déprimé,
upekkhako ca viharati sato sampajāno.

il demeure upekkhaka, sato et sampajāno.

Manasā dhammaṃ viññāya Ayant appréhendé un phénomène mental avec l'esprit,
neva sumano hoti na dummano il ne ni euphorique ni déprimé,
upekkhako ca viharati sato sampajāno. il demeure upekkhaka, sato et sampajāno.



Bodhi leaf