Photo d'arbre >> Sutta Piṭaka >> Aṅguttara Nikāya >> Dasaka Nipāta

AN 10.219
Karajakāya Sutta
— Nés de ce corps —
[karaja: né de - kāya: corps]

Comment la pratique de la libération de l'esprit par mettā, par la compassion, la joie altruiste et l'équanimité contribue à la cessation du kamma.




Bhikkhous, je déclare que les actes{1} intentionnels qui ont été réalisés et accumulés ne seront pas épuisés sans que leurs résultats aient été éprouvés, que ce soit dans cette vie ou dans une vie future. Et tant que les résultats des actes intentionnels qui ont été réalisés et accumulés n'auront pas été éprouvés, la fin du mal-être ne sera pas atteinte.


(Mettā)

Mais un noble disciple - dénué de convoitise, dénué de malveillance, dénué de confusion, sampajāno et pourvu de sati - s'entraîne à diffuser dans la première direction [l'est] un esprit rempli de mettā, et également dans la seconde, la troisième et la quatrième. Ainsi vers le haut, vers le bas, tout autour et partout, pour tous comme pour lui-même, il s'entraîne à diffuser dans le monde entier un esprit rempli de mettā - abondante, expansive, incommensurable, sans hostilité, sans malveillance. Il comprend: 'Auparavant, mon esprit était limité et non développé. Mais maintenant, mon esprit est incommensurable et bien développé. Et aucune action réalisée de manière mesurable n'y reste, aucune n'y persiste.'

— Qu'en pensez-vous, bhikkhous: si un jeune homme, depuis l'enfance, développait la libération de l'esprit par mettā, réaliserait-il des actions mauvaises?

— Non, Bhanté.

— Puisqu'il ne réaliserait pas d'actions mauvaises, serait-il atteint par le mal-être?

— Non, Bhanté, comment le mal-être pourrait-elle affliger quelqu'un qui ne réalise pas d'actions mauvaises?

— Cette libération de l'esprit par mettā devrait être développée aussi bien par les hommes que par les femmes. Aucun homme ni aucune femme ne peut trépasser en emportant ce corps; les mortels ont la conscience pour lien de connexion [d'une vie à l'autre]. Mais le noble disciple sait ceci: 'Quelles que soient les actions mauvaises qui ont été réalisées par ce corps né de l'action, elles porteront leur fruit ici [dans cette vie] et elle ne me poursuivront pas au-delà.' La libération de l'esprit par mettā développée de cette manière conduira à anāgāmita, pour un bhikkhou qui est établi dans la sagesse de cet enseignement mais qui n'a pas atteint une libération supérieure.


(Compassion)

Ce noble disciple - dénué de convoitise, dénué de malveillance, dénué de confusion, sampajāno et pourvu de sati - s'entraîne à diffuser dans la première direction [l'est] un esprit rempli de compassion,{2} et également dans la seconde, la troisième et la quatrième. Ainsi vers le haut, vers le bas, tout autour et partout, pour tous comme pour lui-même, il s'entraîne à diffuser dans le monde entier un esprit rempli de compassion - abondante, expansive, incommensurable, sans hostilité, sans malveillance. Il comprend: 'Aupravant, mon esprit était limité et non développé. Mais maintenant, mon esprit est incommensurable et bien développé. Et aucune action réalisée de manière mesurable n'y reste, aucune n'y persiste.'

— Qu'en pensez-vous, bhikkhous: si un jeune homme, depuis l'enfance, développait la libération de l'esprit par la compassion, réaliserait-il des actions mauvaises?

— Non, Bhanté.

— Puisqu'il ne réaliserait pas d'actions mauvaises, serait-il atteint par le mal-être?

— Non, Bhanté, comment le mal-être pourrait-elle affliger quelqu'un qui ne réalise pas d'actions mauvaises?

— Cette libération de l'esprit par la compassion devrait être développée aussi bien par les hommes que par les femmes. Aucun homme ni aucune femme ne peut trépasser en emportant ce corps; les mortels ont la conscience pour lien de connexion. Mais le noble disciple sait ceci: 'Quelles que soient les actions mauvaises qui ont été réalisées par ce corps né de l'action, elles porteront leur fruit ici [dans cette vie] et elle ne me poursuivront pas au-delà.' La libération de l'esprit par la compassion développée de cette manière conduira à anāgāmita, pour un bhikkhou qui est établi dans la sagesse de cet enseignement mais qui n'a pas atteint une libération supérieure.


(Joie altruiste)

Ce noble disciple - dénué de convoitise, dénué de malveillance, dénué de confusion, sampajāno et pourvu de sati - s'entraîne à diffuser dans la première direction [l'est] un esprit rempli de joie altruiste,{3} et également dans la seconde, la troisième et la quatrième. Ainsi vers le haut, vers le bas, tout autour et partout, pour tous comme pour lui-même, il s'entraîne à diffuser dans le monde entier un esprit rempli de joie altruiste - abondante, expansive, incommensurable, sans hostilité, sans malveillance. Il comprend: 'Aupravant, mon esprit était limité et non développé. Mais maintenant, mon esprit est incommensurable et bien développé. Et aucune action réalisée de manière mesurable n'y reste, aucune n'y persiste.'

— Qu'en pensez-vous, bhikkhous: si un jeune homme, depuis l'enfance, développait la libération de l'esprit par la joie altruiste, réaliserait-il des actions mauvaises?

— Non, Bhanté.

— Puisqu'il ne réaliserait pas d'actions mauvaises, serait-il atteint par le mal-être?

— Non, Bhanté, comment le mal-être pourrait-elle affliger quelqu'un qui ne réalise pas d'actions mauvaises?

— Cette libération de l'esprit par la joie altruiste devrait être développée aussi bien par les hommes que par les femmes. Aucun homme ni aucune femme ne peut trépasser en emportant ce corps; les mortels ont la conscience pour lien de connexion. Mais le noble disciple sait ceci: 'Quelles que soient les actions mauvaises qui ont été réalisées par ce corps né de l'action, elles porteront leur fruit ici [dans cette vie] et elle ne me poursuivront pas au-delà.' La libération de l'esprit par la joie altruiste développée de cette manière conduira à anāgāmita, pour un bhikkhou qui est établi dans la sagesse de cet enseignement mais qui n'a pas atteint une libération supérieure.


(Equanimité)

Ce noble disciple - dénué de convoitise, dénué de malveillance, dénué de confusion, sampajāno et pourvu de sati - s'entraîne à diffuser dans la première direction [l'est] un esprit rempli d'équanimité, et également dans la seconde, la troisième et la quatrième. Ainsi vers le haut, vers le bas, tout autour et partout, pour tous comme pour lui-même, il s'entraîne à diffuser dans le monde entier un esprit rempli d'équanimité - abondante, expansive, incommensurable, sans hostilité, sans malveillance. Il comprend: 'Aupravant, mon esprit était limité et non développé. Mais maintenant, mon esprit est incommensurable et bien développé. Et aucune action réalisée de manière mesurable n'y reste, aucune n'y persiste.'

— Qu'en pensez-vous, bhikkhous: si un jeune homme, depuis l'enfance, développait la libération de l'esprit par l'équanimité, réaliserait-il des actions mauvaises?

— Non, Bhanté.

— Puisqu'il ne réaliserait pas d'actions mauvaises, serait-il atteint par le mal-être?

— Non, Bhanté, comment le mal-être pourrait-elle affliger quelqu'un qui ne réalise pas d'actions mauvaises?

— Cette libération de l'esprit par l'équanimité devrait être développée aussi bien par les hommes que par les femmes. Aucun homme ni aucune femme ne peut trépasser en emportant ce corps; les mortels ont la conscience pour lien de connexion. Mais le noble disciple sait ceci: 'Quelles que soient les actions mauvaises qui ont été réalisées par ce corps né de l'action, elles porteront leur fruit ici [dans cette vie] et elle ne me poursuivront pas au-delà.' La libération de l'esprit par l'équanimité développée de cette manière conduira à anāgāmita, pour un bhikkhou qui est établi dans la sagesse de cet enseignement mais qui n'a pas atteint une libération supérieure.





Bodhi leaf



Notes


1. actes: kamma


2. compassion: karuṇā


3. joie altruiste: muditā




Traduction proposée par Rémy,
sur la base du travail effectué par Thanissaro Bhikkhu
et Numerical discourses of the Buddha de Nyanaponika Thera et Bhikkhu Bodhi.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
Toute réutilisation de ce contenu doit citer ses sources originales.