Photo d'arbre >> Sutta Piṭaka >> Aṅguttara Nikāya >> Navaka Nipāta

AN 9.14
Samiddhi Sutta
— D'une famille très prospère —
[ sam-: préfixe indiquant la plénitude | iddhi: prospérité ]

Sāriputta questionne Samiddhi sur les caractéristiques des pensées et des intentions, lequel répond brillamment.




Āyasmā Samiddhi alla voir le vénérable Sāriputta et, à son arrivée, s'étant incliné devant lui, il s'assit d'un côté. Alors qu'il était assis là, le vénérable Sāriputta lui dit:

— Sur quelle base, Samiddhi, les pensées inentionelles apparaissent-elles chez une personne?

— Sur la base de nāma-rūpav, Bhanté.

— Et comment en viennent-elles à se diversifier?

— Par les éléments matériels, Bhanté.

— Et quelle est leur origine?

— Leur origine est le contact, Bhanté.

— Et où confluent-elles?

— Elles confluent dans les sensations, Bhanté.

— Et quel est leur état suprême?

— Leur état suprême est la concentration, Bhanté.

— Et quel est leur principe directeur?

— Leur principe directeur est l'attention, Bhanté.

— Et quel est leur état supérieur?

— Leur état supérieur est la sagesse, Bhanté.

— Et quel est leur essence?

— Leur essence est la libération, Bhanté.

— Et où prennent-elles pied?{1}

— Elles prennent pied dans le Sans-mort,{2} Bhanté.

— Samiddhi, lorsqu'on t'a demandé 'Sur quelle base les pensées et les intentions apparaissent-elles chez une personne?' tu as répondu: 'Sur la base de nāma-rūpa'. Lorsqu'on t'a demandé 'Et comment en viennent-elles à se diversifier?' tu as répondu: 'Par les éléments matériels'. Lorsqu'on t'a demandé 'Et quelle est leur origine?' tu as répondu: 'Leur origine est le contact'. Lorsqu'on t'a demandé 'Et où confluent-elles?' tu as répondu: 'Elles confluent dans les sensations'. Lorsqu'on t'a demandé 'Et quel est leur état suprême?' tu as répondu: 'Leur état suprême est la concentration'. Lorsqu'on t'a demandé 'Et quel est leur principe directeur?' tu as répondu: 'Leur principe directeur est l'attention'. Lorsqu'on t'a demandé 'Et quel est leur état supérieur?' tu as répondu: 'Leur état supérieur est la sagesse'. Lorsqu'on t'a demandé 'Et quel est leur essence?' tu as répondu: 'Leur essence est la libération'. Lorsqu'on t'a demandé 'Et où prennent-elles pied?' tu as répondu: 'Elles prennent pied dans le Sans-mort'.

Sādhu sādhu, Samiddhi! La manière dont tu as répondu aux questions est bonne, mais ne sois pas vaniteux à cause de cela.





Bodhi leaf



Notes


1. où prennent-elles pied?: en référence à l'analogie d'une personne devant traverser une rivière pour passer sur l'autre rive. Voir AN 4.5.


2. Sans-mort: Nibbāna.




Traduction proposée par Rémy,
sur la base du travail effectué par Thanissaro Bhikkhu.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
Toute réutilisation de ce contenu doit citer ses sources originales.