AN 2.114 & AN 2.115
Āsavā Sutta
— Les impuretés mentales —

Savoir reconnaître ce qu'est le Dhamma est une condition nécessaire à l'élimination des impuretés mentales.




Pāḷi



115. “dvinnaṃ, bhikkhave, āsavā vaḍḍhanti. katamesaṃ dvinnaṃ? yo ca adhamme dhammasaññī, yo ca dhamme adhammasaññī. imesaṃ kho, bhikkhave, dvinnaṃ āsavā vaḍḍhantī”ti.

Français



115. Chez ces deux [personnes], bhikkhous, les impuretés mentales se développent. Quelles sont ces deux? Celui qui perçoit le non-Dhamma comme étant le Dhamma, et celui qui perçoit le Dhamma comme étant le non-Dhamma.Voici, bhikkhous, quelles ces deux personnes chez lesquelles les impuretés mentales se développent.

116. “dvinnaṃ, bhikkhave, āsavā na vaḍḍhanti. katamesaṃ dvinnaṃ? yo ca dhamme dhammasaññī, yo ca adhamme adhammasaññī. imesaṃ kho, bhikkhave, dvinnaṃ āsavā na vaḍḍhantī”ti.

116. Chez ces deux [personnes], bhikkhous, les impuretés mentales ne se développent pas. Quelles sont ces deux? Celui qui perçoit le Dhamma comme étant le Dhamma, et celui qui perçoit le non-Dhamma comme étant le non-Dhamma. Voici, bhikkhous, quelles ces deux personnes chez lesquelles les impuretés mentales ne se développent pas.



Bodhi leaf



Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.